Thématique principale
Projets urbains
- Publié le 4 avril 2018

Grand Hôtel-Dieu : on ouvre !

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Cour du Midi - Passage de l'Hôtel-Dieu © Asylum

Véritable quartier à lui seul, destination de loisirs inédite ou encore bijou architectural, le Grand Hôtel-Dieu s’ouvre au public à partir du 27 avril. Les arguments ne manqueront pas aux Lyonnais pour redécouvrir toutes les facettes de ce pan de patrimoine rendu au public.

Contenu
Contenu

La façade éclatante du quai Jules-Courmont laisse entrevoir depuis quelques mois la qualité de la réhabilitation menée depuis 4 ans au sein du Grand Hôtel-Dieu. À compter du vendredi 27 avril, c’est l’intérieur de la plus grande restauration privée d’un bâtiment historique en France que chacun pourra admirer. Cinq des huit cours seront alors ouvertes au public, dont celle du Midi recouverte d’une verrière de 1 100 m2, aussi légère qu’impressionnante.

Trabouler de l’une à l’autre, c’est l’assurance de voyager entre les siècles : le XVIIe dans la cour du Cloître, le XVIIIe et la majesté des bâtiments élevés par Soufflot dans la partie sud. Le tout au cœur du périmètre inscrit au patrimoine Unesco : encore une fois, Lyon démontre sa capacité à réinventer son patrimoine pour lui insuffler une nouvelle vie en phase avec son histoire.

Deux mois de fête

Sur 17 600 m2, une trentaine de commerces, dont près d’une dizaine de lieux de restauration, borderont ces cours. Toutes ces enseignes sont nouvelles à Lyon. Pour certaines (Blanc cerise, Artisan de la truffe…), cette implantation est même la première hors Paris, voire en Europe pour d’autres ! Au moment de l’ouverture, 93 % des espaces commerciaux seront occupés.

Dans les étages en surplomb, comme dans les nouveaux bâtiments élevés rue Bellecordière, le programme comprend également 13 400 m2 de bureaux. 6 sociétés ont été séduites par ces volumes hors normes. Au passage, la rue Bellecordière devient la 3e façade de l’Hôtel-Dieu et inscrit cette adresse dans l’architecture contemporaine.

Pour que les Lyonnais s’approprient les lieux, l’opérateur commercial, Scaprim Asset Management, annonce également un festival inaugural jusqu’au 21 juin, avec performances, expositions, ateliers… Au programme : hommage aux bâtisseurs, mercredis des enfants, rendez-vous de la santé et du bien-être et une thématique gastronomie. Une façon d’annoncer l’ouverture début 2019 de la Cité de la gastronomie sous le dôme des Quatre-rangs. Avec son fil rouge nutrition et santé, elle bouclera la boucle de cette rénovation qui aura vu, entre-temps, ouvrir les 140 chambres de l’hôtel Intercontinental.

Plus d'infos

En savoir plus sur le programme sur grand-hotel-dieu.com

En savoir plus sur les 20 ans de l'inscription au Patrimoine mondial de l'Unesco

Vignette

Bloc recherche - Actualités