Thématique principale
Patrimoine
- Publié le 18 juin 2020

L’horloge Charvet déconfinée

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Emmanuel Foudrot

L’horloge Charvet dite « horloge aux Guignols » a été déposée de la rue de la Poulaillerie. Elle va être restaurée avant d’être installée sur la façade des musées Gadagne.

Contenu
Contenu

Depuis 1864, l’horloge Charvet (du nom de son créateur) est encastrée dans le mur d’une propriété privée rue de la Poulaillerie (2e). Elle est également connue des Lyonnais sous le nom d’horloge aux Guignols puisque les personnages de Laurent Mourguet y sonnaient la cloche. Lors de l’achat de cet élément notable du patrimoine lyonnais en 2012, la Ville de Lyon a décidé de la remettre en fonctionnement et de la réinstaller en un lieu plus pertinent.

Une étape vient d’être franchie avec le début du chantier de restauration par la dépose de l’horloge. Elle va être transportée dans les ateliers de restauration de l’horloger et des restauratrices de décor et de métal.

Visible en janvier 2021

Elle sera ensuite réinstallée sur la façade de l’Hôtel de Gadagne (place du Petit Collège, 5e) – qui abrite le Musée d’Histoire de Lyon (MHL) et le Musée des Arts de la Marionnette (MAM). Classé Monument Historique, ce bâtiment a été choisi pour sa pertinence thématique ainsi que pour sa visibilité. L’horloge Charvet témoigne tout à la fois de l’activité horlogère lyonnaise et de la tradition locale des arts de la marionnette. Elle sera visible à nouveau en janvier 2021.

Cette opération, d’un montant global estimé à plus de 300 000 € (y compris le coût de l’achat initial), est inscrite dans le 4e Convention Patrimoine Ville/État, présentée au Conseil municipal en septembre 2019.

http://www.gadagne.musees.lyon.fr/

Bloc recherche - Actualités

En images