Thématique principale
Gastronomie
- Publié le 4 octobre 2019

Marché de gros de Corbas : une belle histoire

Visuel principal
Vignette

Il est 5h à Corbas, le marché de gros s’éveille... Eric et Béatrice Peloux sont là. En saine et constructive concurrence avec leurs 24 voisins grossistes, ils nourrissent passion et culture familiales, chaque jour, via la prise en charge, à taille humaine, de plusieurs tonnes de fruits et légumes frais...

Contenu
Contenu

En gros, c’est le top !

Tout commence avec le grand-père, Fulgencio, producteur de citrons en Espagne. Quand il débarque au début de la Seconde Guerre pour négocier sa production sur le quai Saint-Antoine et la rue Mercière, places fortes des grossistes depuis le XIXe siècle, les affaires vont bon train. Séduit par Lyon, et surtout par une Lyonnaise qui deviendra son épouse et la mère de ses enfants, le voilà à la tête d’une activité économique et familiale qui s’enracine entre Rhône et Saône.

Filiation

Plus tard, son gendre Marc reprend le flambeau et opère en 1961 le déménagement à La Confluence. Il s’agit là du « Marché Gare » qui devient, en 1966, Marché d’intérêt national. Puis, un demi-siècle se passe à construire le mythe et à vivre l’âme d’une petite ville dans la ville, bien abritée derrière les voûtes de Perrache. Mais le bâti, devenu exigu, vieillit mal. Au tour de la petite fille et de son époux d’entrer en scène... Dès 1990, un projet de déménagement et une nouvelle histoire se profilent. Portée par une jolie poignée de grossistes, l’idée d’un nouveau marché, privé cette fois, commence à germer. Elle voit le jour en 2009. Et nos descendants de Fulgencio s’installent comme de fiers et décisifs acteurs de l’aventure. Depuis 10 ans, dans un marché de gros réinventé et monté de toutes pièces à Corbas, l’activité bat son plein. 300 000 tonnes de fruits et légumes par an, pour plus de 2 000 clients. En gros, du lourd !

Plein vent, en poupe 

Avec notamment comme clients les vendeurs de « plein vent » - forains sur les marchés, pour la plupart à Lyon, mais aussi les primeurs et autres détaillants ; tous les grossistes et producteurs présents sur le site en général, et les Peloux en particulier, ont une expertise plutôt pertinente. « Notre structure a toujours su évoluer. C’est vital. Aujourd’hui, alors que l’OMS recommande de doubler la consommation de fruits et légumes frais et de qualité, nous devons être à la hauteur. Ici, dans cet outil particulièrement adapté et efficace, dans lequel nous sommes très fiers d’avoir investi, il faut savoir apporter le conseil, la traçabilité et la confiance, à la croisée des chemins entre producteurs et consommateurs. C’est un lieu de concurrence, mais aussi de grande solidarité, nous sommes tous à défendre corps et âme les vertus du goût et de la qualité des saveurs.    Ça fait très longtemps que tous les produits n’ont pas été aussi sains. Nouvelles normes obligent et c’est une belle réalité ! Et une bonne nouvelle pour l’émergence de la qualité du bio local à laquelle nous sommes - tous les acteurs du marché - très attachés. Mais le 100% local n’est pas possible, trop de bouches à nourrir dans notre immense région.

D’abord l’humain 

Entre nos producteurs et nos clients, dont la plupart sont devenus des copains, l’humain est devenu la clé de notre activité. Depuis la main qui ramasse le produit partout dans le monde à celle qui le vend ici, chez nous, nous sommes garants d’une expertise que l’on ne trouve nulle part ailleurs. C’est notre valeur ajoutée que l’on entend bien laisser s’épanouir encore. » 
Enfin, pour la petite histoire, leurs enfants viennent de rentrer dans la danse et lancent « Vert Framboise », activité inédite sur la plateforme. L’idée est de transformer le produit, avec de la découpe et de la composition pour une consommation directe, et surtout pour répondre à une demande « tendance » et de plus en plus exigeante. En gros, l’avenir ! 
 

Colonne de droite 1

10 ans !

Inauguré en 2009 à Corbas, l’ancien Marché de gros de Lyon Perrache est devenu, en 10 ans, une référence nationale. Premier marché de gros français privé, il regroupe 85 opérateurs, grossistes, mais aussi producteurs, sur une plateforme logistique moderne, fortement impliquée dans les démarches qualité et développement durable, et plus généralement dans toute la filière fruits et légumes.  

 

25 grossistes, 60 producteurs, 500 personnes qui travaillent, 12 ha et 35 000 m2 de bâti, 150 000 m3 de froid, 1 km de quais...

 

À savoir aussi que le Marché de gros a favorisé, en tant que partenaire, l’émergence de 4 associations de marché à Lyon (Croix-Rousse, Saint-Antoine, Monplaisir et Jean-Macé) avec près de 200 membres.

 

Enfin, savoir aussi que ça se visite ! 1 881 visiteurs en 2018 avec des groupes scolaires français et étrangers, des associations, des particuliers, des institutionnels, des entreprises...
marchedegros-lyoncorbas.com

 

Bloc recherche - Actualités