Thématique principale
Enfance
- Publié le 18 mars 2022

Campagne de recrutement : la Ville cherche 100 professionnels de la petite enfance pour ses crèches.

Visuel principal
Vignette

Pour favoriser le recrutement d’auxiliaires de puériculture ainsi que d’éducateurs et éducatrices de jeunes enfants, la Ville de Lyon lance, le 19 janvier, une campagne de communication à destination des professionnels qui souhaitent mettre leurs compétences au service de la petite enfance. Avec une centaine de postes par an à la clé, la Ville prolonge son engagement de renforcer l’attractivité de la fonction publique territoriale et d’améliorer les services de proximité au profit des Lyonnaises et des Lyonnais.

Contenu
Contenu

Une campagne de communication pour recruter dans un secteur en tension

Affichages dans l’espace public, lyon.fr, réseaux sociaux… : la Ville de Lyon lance une campagne de communication pour recruter une centaine de professionnels de la petite enfance par an dans les crèches municipales. Ces créations de postes s’inscrivent dans la volonté de renforcer l’offre et la qualité d’accueil des plus jeunes.

A travers cette campagne, la Ville entend valoriser et sensibiliser aux métiers de la petite enfance, particulièrement en tension. Turn-over fréquents, salaires peu attractifs… dans une enquête nationale de 2019, 90% des gestionnaires d’Etablissement d’accueil du jeune enfant (EAJE) interrogés mettaient en avant leur difficulté à recruter du personnel qualifié1.


Un pacte social pour rendre les services publics attractifs auprès des talents

Pour renverser ce paradigme, la Ville s’est engagée à redorer l’image des services publics à travers un vaste pacte social. Alors que 7 millions d’euros ont été dégagés par la municipalité pour revaloriser les salaires et endiguer notamment ce manque d’attractivité, le secteur de la petite enfance est particulièrement concerné par ces mesures.

Depuis le 1er janvier, ce sont ainsi :

  • +90€ brut/mois pour les auxiliaires de puériculture
    • Salaire minimum brut de 1900€/mois jusqu’à 2912€/mois en fin de carrière et primes annuelles de 2041€ brut2
  • +150€ à 200€ brut/mois pour les éducateurs et éducatrices de jeunes enfants
    • Salaire minimum brut de 2260€/mois jusqu’à 3385€/mois en fin de carrière et primes annuelles de 2041€ brut3

Possibilité de CDI, avantages sociaux, mobilité interne au sein des 50 crèches municipales, jours de congés bonifiés en plus des congés règlementaires (43 jours de repos par an au total avec les RTT)  , formations de professionnalisation, accompagnement au concours de la fonction publique… : la qualité de vie au travail est également un axe fortement développé par la municipalité pour rendre les professions de la petite enfance attractives.

Depuis 2021, un engagement fort a été pris pour accueillir davantage d’apprentis dans les crèches : 25 apprentis à la rentrée, soit près d’un tiers de l’ensemble des apprentis accueillis par la Ville de Lyon sur l’année. Et des postes d’apprentissages supplémentaires seront ouverts pour la rentrée 2022.


Un engagement conséquent pour renforcer la qualité des services publics de la petite enfance

Avec un budget d'une ampleur inédite de 71 millions d’euros inscrit dans la programmation pluriannuelle d’investissement (+200% par rapport à la période 2014-2020), la Ville de Lyon est fortement mobilisée pour faire de ses crèches des lieux d’accueils épanouissants pour les enfants et inspirants pour les familles.

En septembre 2021, afin de maintenir la qualité de service dans les crèches, la municipalité a d’ailleurs fait le choix d’aller à rebours des dispositions de la réforme des modes d’accueil de la petite enfance (NORMA 4).

D’ici 2026, l’ambition est de:

  • Développer l’offre d’accueil avec la création d'au moins 500 berceaux ;
  • Remettre la nature dans le quotidien des enfants en développant l'accueil en plein air et en végétalisant massivement les cours de établissements municipaux et associatifs.
  • Faire des crèches des modèles d'écologie pour la petite enfance en renforçant l'économie circulaire au sein des établissements, en luttant contre les perturbateurs endocriniens et en offrant une alimentation bio et locale aux enfants.

 

1 Enquête sur le recrutement dans les EAJE, Les pros de la petite enfance, 2019

2 et  3 Sous réserve de la quotité du temps de travail et la de la date d’entrée dans la collectivité

Loi d’Accélération et de simplification de l'action publique ASAP)

Colonne de droite 1

 

 

 

Colonne de droite 2

offrir des services publics de grande qualité

« Si 95% des familles lyonnaises se déclarent satisfaites de l’accueil dans les crèches, nous voulons poursuivre nos efforts pour leur offrir des services publics de grande qualité. Cette campagne de recrutement s’inscrit pleinement dans cette démarche avec un objectif : ouvrir de nouveaux équipements, s’appuyer sur du personnel qualifié, mieux considérer des professionnels engagés et indispensables à notre quotidien », déclare Laurent Bosetti, adjoint à la promotion des services publics.
Colonne de droite 3

Bloc recherche - Actualités