Thématique principale
Education
- Publié le 2 septembre 2021

Une cour végétalisée à La Sauvagère

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet

Comme chaque année, la période estivale a été mise à profit pour réaliser des travaux dans les écoles. Parmi ceux-ci, la rénovation et la végétalisation de la cour de l’école La Sauvagère, pensée pour et avec les enfants.

Contenu
Contenu

C’est fait ! Cartables neufs sur le dos, main dans la main avec leurs parents en ce jour de rentrée scolaire, les écoliers de La Sauvagère, dans le 9e arrondissement, ont découvert leur nouvelle cour. Un espace partagé qu’ils ont construit ensemble, particulièrement les CE2-CM1 d’alors, avec l’aide précieuse de l’association Robins des villes au cours de l’hiver dernier. « Alors, ça a changé ? Vous vous souvenez de ce qu’on a fait ? », interroge Elise Dehedin, de Robins des villes.

Sur les dessins de « leur cour idéale » figuraient un toboggan, une piscine, un manège, une piste de disco… mais aussi un poulailler, plus d’arbres, un potager… « Là c’était l’utopie. On a imaginé que tout était possible même l’incroyable. Puis nous avons confronté les rêves à la réalité en rencontrant le technicien de la Ville chargé du projet », précise Elise. Si ce dernier a, pour des raisons évidentes, laissé de côté le manège et la piste de disco, entre autres, il a conservé les arbres et le potager. Mais la première étape des travaux a consisté à modifier le sol pour remplacer le bitume par un revêtement clair absorbant moins la chaleur et perméable afin que l’eau s’infiltre, aménager des lopins de terre pour la végétalisation, matérialiser des espaces pour des usages différents et que chaque élève trouve sa place.


70 groupes scolaires d'ici à la fin du mandat

En cela, la cour de La Sauvagère est un modèle, que la Ville va reproduire dans 70 groupes scolaires d’ici à la fin du mandat. Rafraîchir, apaiser, établir un nouveau rapport à la nature tout en tenant compte du point-de-vue des enfants… sont les objectifs fixés. Les prochaines écoles sur la liste sont les élémentaires Aveyron (1er), Pagnol (7e), Charles Péguy (8e) et la maternelle Lamartine (2e). La démarche sera lancée prochainement.

A La Sauvagère, la base est posée, il reste à planter les arbres et autres végétaux durant l’automne, période « où tout prend racine ». En l’occurrence des poiriers et des pommiers notamment.

En outre, d’importants travaux de rénovation des locaux ont été effectués durant l’été. La capacité d’accueil est passée à 8 classes, une salle d’évolution et une bibliothèque ont été créées, la mise en accessibilité réalisée… Les menuiseries ont été remplacées et la toiture végétalisée pour une meilleure résistance aux fortes chaleurs.

Colonne de droite 2

Fiche d'identité de l'école de la sauvagère

► 3 classes en maternelle et 5 classes en élémentaire à la rentrée 2021/2022
► 173 élèves inscrits pour la rentrée 2021/2022
► 69 % des familles relèvent des deux premières tranches de quotient familial, soit une part importante de familles considérées à faibles et très faibles revenus (moyenne lyonnaise : 46 %)
► 7 agents municipaux à temps plein : 3 ATSEM, 1 ASEP, 1 responsable de restaurant scolaire et 1 aide-restaurant, 1 gardien logé.
► 1 équipe médico-sociale municipale composée d’une assistante sociale, d’une infirmière et d’un médecin (équipe à temps non-complet)
► L’école bénéficie de l’intervention des musiciens du conservatoire de Lyon (60 heures) et du projet d’initiative locale « atelier du bien-vivre ensemble »

Bloc recherche - Actualités

En images