Thématique principale
Développement durable
- Publié le 6 juin 2019

Une nouvelle consultation citoyenne : Presqu'île nature

Visuel principal
Vignette
Lyon durable

La Ville de Lyon souhaite porter les projets d’expérimentation en lien étroit avec les citoyens et les acteurs locaux. C’est pourquoi une consultation numérique, ouverte à tous, est lancée dès cette semaine via la plateforme Civocracy.

Plus courte que les précédentes consultations et plus ciblée sur le fond, elle sera effective du 6 au 28 juin.

L’outil numérique sera doublé de réunions spécifiques à destination des associations de quartier et des commerçants des zones concernées.

Contenu
Contenu

 

Deux axes de contribution : végétalisation et flux de circulation

Quelles attentes autour d’une Presqu’île plus végétalisée?

La Ville de Lyon souhaite répondre au besoin de végétalisation bien identifié et confirmé par les récentes contributions citoyennes. Le plan « Nature en ville » débutera par un focus sur la Presqu’île à travers une expérimentation.

Sur la base de ce projet, l’espace de discussions et de contributions de la plateforme Civocracy offrira aux Lyonnais la possibilité de donner leur avis sur l’impact de ce type d’initiative et les façons de renforcer cette dynamique de végétalisation.

D’une manière générale, la consultation permettra de comprendre comment les habitants se projettent dans une ville plus végétalisée.


Comment mieux réguler la circulation tout en facilitant le commerce rue Edouard Herriot?

Autre enjeu de la consultation, la question des flux de circulation dans ce secteur. Plus de la moitié de l’espace de la rue Herriot est dédié à la voiture (stationnement et circulation). Les places de stationnement étant souvent occupées et les aires de livraisons peu nombreuses, des phénomènes de livraison en double-file se développent, en particulier le matin.

Il apparaît nécessaire de repenser l’organisation des flux et la configuration de la rue pour permettre une cohabitation plus apaisée entre les différents usages.

La Ville de Lyon envisage donc la possibilité de réserver les places de stationnement (aujourd’hui dédiées aux visiteurs) à la livraison les matins du lundi au vendredi. Le stationnement des véhicules des particuliers serait de nouveau possible les après-midis du lundi au vendredi et les week-ends.

Sur la plateforme Civocracy, les Lyonnais seront donc invités à donner leur avis sur cette proposition à travers plusieurs options d’horaires. Ils pourront également formuler des propositions sur les manières de gérer la question des livraisons en Presqu’île pour apaiser le centre de Lyon.


Consultation des acteurs locaux

En plus de la plateforme numérique ouverte à tous jusqu’au 28 juin, des réunions spécifiques sont prévues avec les acteurs locaux (associations de quartier et commerçants) afin de recueillir leur expertise sur les différentes problématiques identifiées et les propositions faites par la Ville de Lyon.

Vignette

 

Presqu'île nature : une expérimentation pour végétaliser un quartier très minéral

Le périmètre de l’expérimentation imaginée par la Ville de Lyon concerne les axes nord- sud de la Presqu’île, avec l’objectif de relier la place des Terreaux à la place Bellecour par une nouvelle trame verte.

  • Plus de 2000 m2 seront végétalisés sur les principales artères du centre-ville
  • 30% de la chaussée seront transformés en espaces végétalisés
  • Plus de 100 nouveaux arbres seront installés
  • Une proposition modulable et légère adaptée aux chantiers en cours sur le secteur.

Une nouvelle atmosphère végétalisée des axes de voirie

Des modules en bois permettant d’accueillir des compositions végétales seront installés sur la voirie, ainsi une voie de circulation unique pour tous les modes de transport de 3,5m de large sera créée. L’impact sur le stationnement restera limité avec 24 places mobilisées sur les 180 que compte ce secteur.

Pour une meilleure régulation des flux de circulation sur la Presqu’île

La Presqu’île connait des problèmes de circulation récurrents. De nombreux flux cohabitent occasionnant parfois des conflits d’usage (véhicules de livraison, navette S1, passants…).

Dans le secteur qui accueillerait l’expérimentation, l’espace public est aujourd’hui dédié à plus de 57 % à la circulation ou au stationnement.

Dans ce contexte, la Ville de Lyon fait aujourd’hui le choix d’imaginer une configuration qui renforce la place du piéton et des espaces verts. Le projet proposé transformerait 30 % de la chaussée circulée en espaces verts. La question est donc également posée aux citoyens de la place donnée au piéton demain sur l’espace public de la Presqu’île.

Autre objectif de cette expérimentation : parvenir à une meilleure régulation des flux en grande majorité destinés à l’activité commerciale sur la rue Edouard Herriot. La problématique de l’approvisionnement des commerces est particulièrement visible en matinée.

Sachant que 38% des clients des boutiques de cette rue sont piétons et 34 % utilisent les transports en commun, il semble nécessaire de repenser les usages.

Vignette
Différents massifs : bulbes de printemps, automnal, fleuris, prairie mellifère, jardin sec

Des massifs pédagogiques seront également conçus : des potagers des typologies de plantations spécifiques (nature, à vivre, fleuri), ou en lien avec des animations autour de la biodiversité par exemple.


Un projet éco-responsable et multi-usages

Cette expérimentation prévoit des configurations végétales variées (arbres, arbustes, fleurs…) qui seront plantées dans des pots de grandes tailles, permettant d’avoir des volumes et des hauteurs différentes, et permettant surtout la réutilisation des végétaux et des modules en bois sur d’autres sites, pour d’autres expérimentations par exemple.

Les plantations se feront en fonction des saisons avec la possibilité de renouveler certains modules selon les périodes et d’événements. Il est aussi envisager de proposer aux acteurs locaux (associations et commerçants) une utilisation originale de ces modules pour en faire des terrasses, des espaces de jeux, d’animations…
 

 

Colonne de droite 1

Consultation Presqu'île nature : on s'exprime

En Presqu’île, où la demande de végétalisation est la plus forte, une nouvelle consultation est ouverte jusqu’au 28 juin sur la plateforme en ligne Civocracy, avec 2 grands axes de discussion : végétalisation et flux de circulation.

Ces deux axes sont développés en 4 questions : 

   - Que pensez-vous de ce premier projet de végétalisation? Quel impact aurait ce projet dans votre quotidien ?

   - Comment poursuivre cette dynamique de végétalisation ?

   - D’une manière générale, comment vous projetez-vous dans une ville plus végétalisée ?

   - Selon vous, quelle pourrait être la place donnée au piéton demain sur l’espace public sur la Presqu’île?

Consultation et vos participations sur : civocracy.org/presquilenature

Colonne de droite 2

Îlots de nature entre Terreaux et Bellecour

La végétalisation de l’hyper-centre était une demande récurrente formulée lors de la consultation climat de 2018. Aussi, l’expérimentation Presqu’île nature va s’attacher à créer une véritable trame verte des Terreaux à Bellecour à compter de septembre, et ce, pour 18 mois. Les rues Herriot, de Brest/Chenavard, Gasparin et Maupin seront dotées de 2000 m2 de verdure dans des modules en bois amovibles. À l’intérieur : une centaine d’arbres supplémentaires, des plantes à fleurs, des bulbes de printemps cultivés pour la plupart dans les serres municipales de Cibeins (Ain) et destinés à agrémenter les trajets piétons.

Lyon, renforce son engagement pour le climat

Engagée depuis de nombreuses années dans des actions pour lutter contre le réchauffement climatique, la Ville de Lyon a souhaité innover en impliquant les citoyens sur ces thématiques, à travers le lancement d’une consultation numérique inédite sur plusieurs semaines. Objectif : associer toujours plus étroitement les Lyonnais aux orientations, aux projets impulsés par la Ville.

Cette initiative a permis de confirmer l’intérêt très fort des habitants pour ces sujets, avec plus de 18 000 visiteurs sur la plateforme, 1800 contributions et le succès des ateliers participatifs du 25 mai montrent leur volonté d’être associés à un plan d’actions volontariste.

En savoir +

Un Plan "Nature en ville"

En s'appuyant sur les enseignements de cette consultation, la Ville de Lyon a récemment présenté une série d’actions et d’objectifs concrets et innovants en matière de développement durable ; notamment avec le lancement d’un « plan 100 000 arbres » avec 20 000 nouvelles plantations en 10 ans, un investissement de 100 millions d’euros sur 10 ans pour la rénovation énergétique du patrimoine municipal, un partenariat entre le secteur public et le privé pour l’utilisation des toitures (végétalisation, panneaux 5 photovoltaïques) et la place du végétal dans l’habitat collectif, ou encore la candidature de Lyon au titre de « capitale verte de l’Europe » en 2022….

Il s'agit de repenser la place de la nature dans l’espace public. La Presqu’île a ainsi été ciblée pour expérimenter des installations éphémères ou pérennes, permettant de végétaliser le coeur de ville et ainsi de créer des îlots de fraîcheur et des espaces de convivialité.

L’objectif est de relier la place des Terreaux à la place Bellecour par une nouvelle trame verte à travers les rues de Brest et du Président Herriot.

En savoir +

Bloc recherche - Actualités