Thématique principale
Développement durable
- Publié le 9 janvier 2023

Sobriété : Engagés pour consommer moins

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet

Chacun peut s’engager à consommer moins d’énergie. Témoignages et conseils de particuliers, de commerçants, d’entreprises mobilisés pour éviter les pénuries et… faire baisser leur facture !

Contenu
Contenu

Que ce soit pour prévenir les risques de pénuries, réduire le montant de ses factures ou faire un geste en faveur du climat, les bonnes raisons de diminuer sa consommation énergétique ne manquent pas ! Chacun peut donc contribuer à cette dynamique collective.
Pour soutenir et valoriser les initiatives des entreprises et commerçants, la Ville a initié une charte où sont rassemblées 5 mesures simples et rapides à mettre en œuvre :

  1. éteindre les façades, vitrines et enseignes lumineuses à partir de 20h (ou à la fermeture du magasin),
  2. ne pas utiliser de panneaux numériques publicitaires ou les éteindre,
  3. maintenir une température de 19°C pour le chauffage et 27°C pour la climatisation,
  4. fermer la porte du magasin lorsque la climatisation ou le chauffage sont en fonctionnement,
  5. s’engager pour une gestion plus sobre de l’énergie dans la durée.

222 commerçants de toutes tailles l’ont déjà signé à fin décembre.

Mobilisation dans les centres commerciaux…

Parmi les premiers, le Printemps. « Depuis fin septembre, nous avons déjà mis en place les 4 premiers points de la charte, expose son directeur Jean Borgès. Nous avons aussi réduit nos horaires d’ouverture d’une heure en semaine (10h-19h) pour comprimer notre temps de consommation d’énergie. Maintenant, ce qui est intéressant, ce sont les initiatives que l’on peut prendre pour aller plus loin. Le passage à l’éclairage aux LED est en cours, à l’étude également le chauffage avec une pompe à chaleur. Et nous allons expérimenter une réduction de 30% de l’éclairage d’ambiance du magasin. »
Son homologue du centre commercial Westfield La Part Dieu, Jean-Philippe Pelou-Daniel, annonce lui " une baisse de 8% des consommations d’électricité en 2022 (entretien réalisé en novembre, ndlr), avec un objectif fort de -20 % entre août et décembre en ce qui concerne les communs du centre ; chacune des 270 boutiques restant libre de son fonctionnement, même si nous incitons les enseignes à faire preuve de sobriété, notamment dans l’extinction des vitrines, que nous contrôlons la nuit.
Un plan d’économies conséquent est à l’œuvre : chauffage à 17°, climatisation à 26°, éclairage réduit de 30% dans les parkings et de 30 à 60 % dans les allées selon les heures, ou encore suppression des rideaux d’air chaud aux 17 entrées du centre… Sans compter la priorité donnée aux travaux de rénovation thermique pour les prochaines années."

… comme les commerces indépendants

De nombreux commerçants et artisans sont également engagés de longue date pour diminuer leur consommation. Prenons Les Curieux. Tout à la fois boutique de vêtements, salon de coiffure et atelier de création, cette coopérative multi-activités de la Presqu’île s’inscrit pleinement dans une démarche éco-responsable.
« Nous avons décidé de faire des travaux dès notre emménagement en 2015, se souvient le co-gérant Nicolas Asboth-Martire. Nous avons installé un chauffage par pompe à chaleur et 21 fenêtres à double vitrage, l’enseigne est allumée aux heures d’ouverture par une horloge programmable, des détecteurs de présence déclenchent l’éclairage intérieur et nous fermons les portes quand le chauffage fonctionne. »
Pour quels résultats ? Au final, Les Curieux consomment 100 Kwh/m2 et par an, alors que la moyenne nationale d'un commerce est de 229 (source Ademe). Soit une facture très raisonnable de 650 € / mois pour 330 m2 de surface. « Si nous sommes touchés par la hausse du coût des matières premières, nous sommes relativement sereins sur celle des prix de l’énergie », se félicite Nicolas. Comme quoi, la sobriété… ça rapporte !

Bloc recherche - Actualités