Thématique principale
Développement durable
- Publié le 7 Mai 2019

Lettre ouverte des maires européens sur le climat

Visuel principal
Vignette

Gérard Collomb fait partie des maires de 210 grandes villes européennes qui adressent aujourd’hui une lettre ouverte à l'Union européenne pour lui demander d'adopter une neutralité carbone. Lyon, aux côtés de Paris, Milan, Londres, Barcelone, Stockholm, Amsterdam, Athènes, Stuttgart ou encore Oslo... s'associent « pour exhorter » les dirigeants européens à « engager (l'UE) dans une stratégie climatique de long-terme visant un niveau net d'émissions nul d'ici 2050 » lors de la conférence sur l'Avenir de l'Europe qui se tiendra ce jeudi 9 mai à Sibiu, en Roumanie.

Contenu
Contenu

« Nous, maires et responsables de gouvernements locaux, sommes prêts à soutenir et à contribuer au leadership européen en matière de lutte contre le changement climatique, alors que les impacts du changement climatique menacent l'accès équitable, égal et durable aux opportunités offertes par nos grandes villes européennes […] Nous vous demandons de relever le niveau d’ambition de l’Union Européenne en matière de climat, afin de faire preuve de leadership mondial ».

Parce que les maires sont au cœur des enjeux de société, en contact direct avec la population, Gérard Collomb a souhaité s’engager dans cet appel, afin, non seulement d’alerter les institutions européennes mais aussi de montrer que les villes entendent prendre une part active à l’action concrète pour le climat à leur niveau. Lyon a ainsi impulsé récemment une consultation citoyenne sur les enjeux du réchauffement climatique et s’engage activement dans la durée sur le sujet.

Le texte des 210 maires européens insiste sur cette implication cruciale des autorités locales : « en tant que Maires et chefs de gouvernements locaux, nous pouvons jouer un rôle central dans la réalisation de l’objectif de 1,5°C de l’Accord de Paris en élaborant et en mettant en œuvre des plans locaux ambitieux et en collaborant avec les citoyens, les entreprises et la société civile pour parvenir à un changement durable ».

 

Parmi les actions prioritaires défendues par les 210 maires signataires :

  • Développer une stratégie européenne de long-terme, juste et inclusive, visant à améliorer la résilience et à s’assurer que les émissions de l’UE atteignent leur paroxysme en 2020, déclinent de plus de moitié d’ici 2030 et atteignent un niveau net d’émissions nul en 2050 ;
  • Renforcer les objectifs climatiques et énergétiques de l'UE de 2030 et la Contribution Nationale Déterminée pour assurer une transition énergétique résiliente, rapide et juste, conforme aux objectifs précités;
  • Aligner le prochain budget à long terme de l'UE sur cette stratégie, supprimer les subventions aux combustibles fossiles et intégrer l'action pour le climat en priorité dans tous les programmes de financement; et
  • Engager tous les États membres à adopter des objectifs contraignants de réduction des émissions pour atteindre la neutralité carbone et les objectifs susmentionnés.

Lire :

Bloc recherche - Actualités