Thématique principale
Développement durable
- Publié le 2 février 2022

L’école Simone Signoret chauffée au biogaz

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet
Lyon durable

Comme près de 40 bâtiments municipaux, l’école Simone Signoret est désormais chauffée avec du biogaz. L’énergie 100 % renouvelable est produite principalement sur le site de méthanisation Chand'énergies situé dans l’Ain. Avec 25 % du volume de sa consommation issue du biogaz, la Ville de Lyon limite le recours aux énergies fossiles.

Contenu
Contenu

Les élèves de CM1 et CM2 de l’école Simone Signoret, dans le 8e arrondissement, savent désormais ce qu’est le biogaz. Et dans quelques mois, ils seront incollables sur les économies d’énergie en général. Car depuis le début de l’année, ils sont engagés dans le Défi class’énergie piloté par l’Agence locale de l’énergie. « Le Défi class’énergie nous a été proposé dans le cadre du Projet éducatif lyonnais. Or, les questions d’énergie, de végétalisation, du climat sont beaucoup revenues dans les conseils d’école. C’est la préoccupation première pour les enfants, c’est pourquoi nous nous sommes lancés », explique la directrice de l’école, Isabelle Giron.

Issu de déchets végétaux

Le programme vient de commencer. D’ici à la fin de l’année scolaire, l’Agence locale de l’énergie interviendra durant cinq matinées dans les quatre classes participantes. « Nous espérons essaimer dans toutes les autres classes », souligne la directrice.

Le biogaz est une bonne base pour démarrer. Les élèves de CM1 et CM2 connaissent désormais le système de chauffage de leur école et la chaufferie où un quart du gaz arrivant dans les tuyaux est composé de cette énergie 100 % renouvelable. Le biogaz est issu de déchets végétaux traités par le site de méthanisation Chand’énergies situé dans l’Ain. Cette technique évite de prélever le gaz naturel, énergie fossile. Un bon point pour lutter contre le réchauffement climatique sachant que 70% des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France proviennent de la consommation d’énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon).

 

Le biogaz est un mélange gazeux d’origine renouvelable, quasi exclusivement composé de méthane, que l’on utilise comme source d’énergie notamment pour produire de la chaleur. L’énergie renouvelable est produite à partir de la dégradation de déchets organiques issus de l’agriculture qui libèrent le biogaz lors de leur décomposition selon un processus de fermentation (méthanisation).

Le biogaz présente de nombreux avantages :

- Garantie d’origine française, il permet le soutien à la production locale tout en respectant le bon équilibre avec les terres agricoles.

- Il permet d’amorcer le remplacement de l’extraction de gaz fossile, dont les coûts augmentent considérablement, en plus d’un impact néfaste pour l’environnement.

- Energie renouvelable, le biogaz permet d’enclencher un cercle vertueux de valorisation des déchets agricoles.

Colonne de droite 1

25 % DE BIOGAZ

A l’issue d’un appel d’offres, la Ville de Lyon a retenu la solution de chauffage au biogaz (gaz renouvelable d’origine française) pour ses bâtiments municipaux pour une durée de 3 ans, avec ekWateur. La fourniture en biogaz correspond à près de 17GWh, soit 25 % du volume de consommation de la Ville qui est estimé à 75 GWh par an. Cela équivaut à la consommation de 40 bâtiments du patrimoine municipal tels que l’hôtel de Ville, 5 mairies d’arrondissement, 4 piscines d’hiver, 9 écoles et 9 crèches, ainsi qu’un établissement culturel ou sportif par arrondissement (Maison de la Danse, musée des Beaux-arts, patinoire Charlemagne…).
Colonne de droite 2

CHAND'ENERGIES

Chand’énergies est un projet agricole autonome mené par deux agriculteurs à Vandeins (01). Ce site de méthanisation traite des déchets agricoles locaux (en particulier des effluents d’élevage) qui produisent du biogaz 100 % renouvelable. Epuré sur place, il devient du biométhane, injecté dans les réseaux de GRDF. Le site valorise 10 000 tonnes de matières organiques par an et permet de chauffer l’équivalent de 2 400 logements.
Colonne de droite 3

37

Aujourd'hui, 37 bâtiments municipaux dans les 9 arrondissements de Lyon sont alimentés en biogaz.

Bloc recherche - Actualités

En images