Thématique principale
Développement durable
- Publié le 4 octobre 2019

Jardins de rues : la nature à fleur de pot

Visuel principal
Vignette

Ces micro-implantations florales offrent à chacun de participer à l’embellissement des rues et permettent de planter les graines du changement. Depuis leur naissance en 2005 jusqu'à aujourd'hui, ce ne sont pas moins de 1 000 jardins de rue qui ont été créés.

Contenu
Contenu

Un jardin de rue ?

A travers son programme «Lyon, Ville nature», la Mairie vous propose de participer à la végétalisation de la ville en jardinant au pas de votre porte.

Vous pouvez ainsi agir au quotidien avec vos voisins, pour transformer votre rue minérale en une rue jardinée, et redonner vie à votre quartier par de simples gestes de jardinage.

Ainsi, il est possible de faire une demande de jardin de rue et d’investir des pieds d’arbres, des jardinières publiques, des espaces dans les jardins et squares, ou encore de créer des espaces sur les trottoirs appelés Micro-Implantations Florales.

Dans le respect de la Charte des jardins de rue lyonnais, votre engagement favorisera la nature en ville et la biodiversité tout en créant du lien social au sein de votre quartier.

La ville de Lyon :

  • vous accompagne dans votre projet
  • réalise les travaux éventuels,
  • vous fournit terre, végétaux et conseils de jardinage
  • et vous confie ensuite la gestion du jardin de rue.

Avec son aide, devenez de vrais jardiniers urbains !
 

Jardins de rue et végétalisation en ville : source de bienfaits

Créer ces espaces va permettre de :

  • Favoriser la présence de la nature et de la biodiversité en offrant refuges et nourriture à la petite faune (insectes, oiseaux, invertébrés,…).
  • Réguler la température et lutter contre les îlots de chaleur urbains (l’évapotranspiration des végétaux permet de maintenir un taux élevé d’humidité dans l’air).
  • Améliorer la qualité de l’air en ville : les plantes libèrent de l’O2 et absorbent le CO2, réduisant ainsi l’effet de serre.
  • Limiter l’imperméabilité des sols : les plantes absorbent une partie des eaux de pluie ce qui permet d’éviter des débordements ou inondations sur les réseaux d’assainissement. Elles fixent également certains polluants améliorant ainsi la qualité des eaux d’infiltration.
  • Embellir le cadre de vie des citadins en apportant couleurs, senteurs et fraîcheur dans la ville et permettre une réappropriation de son quartier et de son environnement proche en fleurissant l’espace public.
  • Créer du lien social en échangeant avec son voisinage et de partager ses expériences sur la pratique du jardinage urbain. : cela dynamise ou redynamise la vie d’un quartier.
  • Améliorer considérablement le cadre de vie des habitants et permettre de nombreux bénéfices pour la santé.
Colonne de droite 1

 

 

Quelles plantes pour les jardins de rue ?

Lotier corniculé ©Eric Boglaenko

 

Vivaces : Campanule, Giroflée, Sauge, Muflier, Rose trémière, Linaire …
Pour un aspect plus sauvage : Vipérine, Marguerite, Mauve sylvestre, Centaurée, Scabieuse, lotier corniculé …
Plantes grimpantes : Chèvrefeuille, jasmin, passiflore...
Bulbes à planter en automne : Perce-neige, muscaris, crocus, narcisse et tulipe botanique...

Bloc recherche - Actualités