Thématique principale
Déplacements
- Publié le 19 juillet 2018

Un parking dédié aux vélos et aux trottinettes au Centre Nautique Tony Bertrand

Visuel principal
Vignette

Wheelskeep (gardes roues) est une startup lyonnaise créée en juillet 2017 par l’entrepreneur lyonnais Mathieu Labey. A travers une application dédiée, Wheelskeep permet d’offrir des services de surveillance sur les parkings de vélos urbains.

Contenu
Contenu

Comme son nom l’indique, le premier service de Wheelskeep, est la surveillance des vélos des cyclistes qui repartent toujours avec leurs roues lorsqu’ils garent leurs vélos sur un parking ayant souscrit au service. Wheelskeep positionne des personnes sur les parkings qui accueillent les vélos en réalisant ce que la startup appelle un “check-in” et “check-out”, une identification de l’usager et de son matériel déposé.

Après tout juste un an, Wheelskeep mettra en place un premier parking test à Lyon à charge des cyclistes, sur le quai Claude Bernard au niveau de la piscine côté Guillotière à partir du 10 Août et jusqu’au 9 septembre 2018 inclus.
Grâce à la présence du parking Wheelskeep les nageurs, mais aussi tous ceux qui se rendent vers la Guillotière (Facultés, restaurant, etc.) pourront prendre leur plus beau vélo sans crainte du vol. Les “Keepers” de Wheelskeep accueilleront toutes les mobilités actives ou à assistance électrique.

Selon Mathieu Labey, “la piscine du Rhône a toujours été le lieu que nous avions en tête en tant qu’exemple sur lequel un tel service serait efficace d’autant plus pendant l’été pour permettre aux visiteurs de venir à vélo sans aucun stress pour venir faire du sport ou profiter de l’été”.

Quel est le prix pour l’usager ?
Pour laisser leur vélo pour la première fois, les cyclistes peuvent envoyer un SMS à 3€ pour une prise en charge immédiate de leur vélo sans supplément de durée. Ceux qui installeront l’application bientôt disponible, bénéficieront d’un prix diminué à 2€ ou 1,5€ en achetant des check-in (prise en charge) par 10, toujours sans limite de temps.
Wheelskeep n’en est pas à son premier parking surveillé mais c’est le premier avec un paiement porté par le client final. En effet, Wheelskeep a surveillé les vélos des supporters du Lou Rugby lors des deux derniers matchs de la saison au Matmut Stadium en avril et mai, les participants du congrès de la FUB à Lyon en mars, lors du Salon Autonomy à la Grande Halle de la Villette et dernièrement aux Francofolies de la Rochelle.

Et les Keepers qui sont-ils ?
Comme Deliveroo ou Uber Eats, Wheelskeep emploie des indépendants, étudiants auto-entrepreneurs, payés entre 11 et 15€ de l’heure de surveillance par shift de 2 ou 4h. Pour devenir Keeper il suffit de s'inscrire directement dans l’application ou en contactant Wheelskeep par email : contact@wheelskeep.com
 

Bloc recherche - Actualités