Thématique principale
Démocratie locale
- Publié le 2 juillet 2021

Place Gabriel Péri : retour sur la première réunion publique

Visuel principal
Vignette

Une réunion publique de restitution des 9 ateliers de concertation autour de la place Gabriel Péri s’est tenue le 30 juin en présence du Maire de Lyon et des Maires des 3e et 7e arrondissements. Un plan d’actions a été esquissé. Un début qui va connaître d’autres étapes.

Contenu
Contenu

19h, la salle du Palais de la Mutualité se remplit pour être tout à fait pleine quelques minutes plus tard. Certains des habitants et commerçants présents ont participé aux ateliers de concertation menés de janvier à mai 2021, d’autres non. Certains ont participé aux 9 ateliers, d’autres à quelques-uns. Chacune de ces séances de travail entre le public, les élus et des représentants des institutions susceptibles d’intervenir a compté une quarantaine de personnes. Une gageure étant donné le contexte sanitaire qui a contraint les mairies d’arrondissement du 3e et du 7e à les organiser en visioconférence.

Le Maire de Lyon, Grégory Doucet, les Maires des 3e et 7e arrondissements, Véronique Dubois-Bertrand et Fanny Dubot, de nombreux élus, la vice-présidente à l’urbanisme et au cadre de vie de la Métropole de Lyon, Béatrice Vessiller, vont annoncer les actions proposées et répondre aux questions émises dans la salle. Les problématiques sont nombreuses : sécurité, propreté, logements, commerces, mobilité, inclusion sociale… A cela, se sont en plus greffées des difficultés liées à la crise sanitaire. La réponse doit donc être multilatérale. C'est pourquoi le projet « Mieux vivre ensemble place Gabriel Péri » mobilise un tiers de l'exécutif de la Ville de Lyon. Chacun des ateliers de concertation a reflété l’une de ces réalités.

« Nous sommes attachés à ce quartier riche d’une histoire, riche de sa multiculturalité que nous voulons conserver et valoriser. Nous ne pouvons pas nous résigner aux violences, aux nuisances, au bruit », déclare en préambule le Maire de Lyon, Grégory Doucet.

Pour une place tranquille

Puis un bilan des échanges issus des divers ateliers de concertation est dressé : 300 propositions ont été formulées par les habitants et commerçants de la Guillotière. S’en est suivie une analyse fine qui a conduit, une fois les doublons et les demandes irréalisables (tel qu’un tunnel routier sous le cours Gambetta ou la construction d’une école sur la place) mis de côté, à en retenir une cinquantaine. Celles-ci ont été réparties dans 14 points constituant un Plan d’actions « Péri, place à demain ».

Le public est ensuite invité à voter pour désigner, parmi quatre configurations futures de la place, l'une n'excluant pas l'autre, celle à traiter en priorité : une place centrale ; une place à vivre ; une place tranquille ; une place carrefour des solidarités. La place tranquille… et propre remporte les suffrages.

Parmi les pistes envisagées sont notamment évoquées, en plus d’une présence policière accrue et l’intensification de la vidéo-verbalisation, le renforcement de l’accompagnement social ; la création d’un marché légal excentré deux à trois fois par semaine pour les vendeurs à la sauvette ; la présence de travailleurs sociaux spécialisés sur les parcours migratoires ; l’installation d’une maison de services tournée vers la jeunesse avec une priorité aux questions de santé, d’accès aux droits et d’insertion…

Maison du projet

La prévention contre les addictions, la réhabilitation de logements, la piétonisation, la végétalisation, l’installation d’urinoirs écologiques, de silos de tri, la diversification de l’offre commerciale, la sécurisation des traversées piétonnes, l’aménagement de lieux de détente, l’organisation d’animations artistiques, la prise en compte du sentiment d’insécurité des femmes… font aussi partie des opérations retenues.

Centrale, la création d'une Maison du projet est annoncée. Elle prendra place dans l’ancien poste de police municipale du 7e, rue Gilbert-Dru. Elle sera vouée à recueillir la parole des habitants qui pourront aussi y rencontrer les élus.

C’est une première étape, les habitants sont invités à continuer à s’exprimer sur tous les sujets. Dès la rentrée, de nouveaux ateliers citoyens inter-arrondissements seront mis en place pour poursuivre l’écoute et le dialogue avec le public.

Poser des questions, faire part de remarques, avis… : peri-placeademain@mairie-lyon.fr

Retrouvez les comptes-rendus des ateliers sur les sites du 3e et du 7e arrondissements

 

téléchargement

Télécharger le Plan d'actions pour le projet place Gabriel Péri

Bloc recherche - Actualités