Thématique principale
Culture
- Publié le 31 janvier 2019

Nouvelle équipe artistique pour le Théâtre du Point du Jour

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Angélique Clairand (photo : Olivier Allard) et Eric Massé (photo : Jean-Louis Fernandez)

La Ville de Lyon, en concertation avec la Direction des Affaires Culturelles Auvergne Rhône-Alpes a choisi la Compagnie des Lumas - Angélique Clairand et Eric Massé - pour assurer la nouvelle direction artistique du Théâtre du Point du Jour à partir de l’été 2019.

Contenu
Contenu

Le Théâtre du Point du Jour, ancienne salle de cinéma reconvertie en théâtre, a été fondé en 1969. Il a été dirigé successivement par Michel Raskine et André Guittier de 1995 à 2012, puis par Gwenaël Morin de 2013 à 2018.
Le Point du Jour occupe une place spécifique dans l’écosystème du théâtre lyonnais. Sa capacité de 280 places en fait un espace de travail apprécié des compagnies et des artistes avant d’accéder aux plus grands plateaux. Il participe au rayonnement culturel de la Ville et joue un rôle important dans le quartier du Point du Jour (5e arr.)

Angélique Clairand et Eric Massé, fondateurs de la Compagnie des Lumas, ont été sélectionnés parmi une cinquantaine d’artistes et compagnies pour diriger le Théâtre du Point du Jour sur les trois ans à venir.
 

Un projet ambitieux

Avec une ligne artistique forte, en prise avec les sujets de société actuels, cette nouvelle direction artistique apportera une ouverture sur la Ville et sur le quartier du Point du Jour. Le théâtre deviendra un outil de travail partagé avec d’autres compagnies, offrant des coopérations avec des évènements et des acteurs culturels du territoire lyonnais.

Le projet intègre plusieurs axes forts :

  • Une programmation résolument tournée vers les écritures contemporaines, avec des auteurs et des jeunes compagnies associées,
  • Une association régulière avec les théâtres de l’agglomération lyonnaise dont le théâtre de la Renaissance, les Subsistances, et les Célestins à Lyon, ainsi qu’une bonne implantation en région à la Comédie de Valence et à la Comédie de Saint-Etienne notamment et, au niveau national, avec la Scène nationale 61 et la Scène nationale de Blois.
  • Une présence à l’international, notamment en Asie (Taiwan et Chine) grâce à la Villa Médicis hors les murs, ainsi qu’à Bogota lors de l’année croisée France-Colombie, ou encore à Malabo en Guinée équatoriale avec l’Institut Français,
  • L’innovation au service de tous les publics, avec des spectacles qui intègrent la LSF (langue des signes française), les langues du monde… et qui interrogent le déterminisme social et l’exode rural.
  • Un théâtre inclusif, avec une attention particulière portée aux publics éloignés de la culture, en les associant au processus de création, aux répétitions comme au plateau, avec des créations partagées rassemblant professionnels et amateurs.
  • Une relation avec des figures du Théâtre du Point du Jour notamment Marief Guittier et Michel Raskine.

Angélique Clairand
Après l’École de la Comédie de Saint-Étienne et l’obtention du concours de l’école des maîtres, Angélique Clairand entame une carrière de comédienne. Elle joue notamment dans des mises en scène de Karelle Prugnaud et Richard Brunel au Théâtre National de la Colline ou au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis sous la direction de Stanislas Nordey, Robert Cantarella, Fréderic Fisbach, Annie Lucas et Renaud Herbin. Elle travaille également à l’international et participe en parallèle à des spectacles en tournée décentralisée dans les territoires ruraux en France.
Elle est comédienne, metteuse en scène et auteure pour la Compagnie des Lumas qu’elle créée en 2000 avec Éric Massé à Saint-Etienne.
Les spectacles qu’elle conçoit interrogent des phénomènes d’actualité. Certains comptent plus d’une centaine de représentations comme La bête à deux dos ou Le coaching amoureux de Yannick Jaulin. La plupart de ses spectacles sont soutenus par des scènes nationales.
Par ailleurs, elle met en espace des concerts spectacles tels que La petite sirène d’Andersen avec Natalie Dessay et l’Ensemble Agora à l’Opéra de Lyon ou Peer Gynt d’Edvard Grieg d’après H. Ibsen avec Didier Sandre et les musiciens de l’Orchestre National de Lyon aux Célestins.
Angélique Clairand place la rencontre humaine au centre de sa pratique artistique.

Éric Massé
Après une formation d’acteur au CNR de Bordeaux et à l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne, Eric Massé joue dans des créations d’Agnès Coisnay, Dusan Jovanovic, Hervé Dartiguelongue, Sophie Le Garroy, Eva Doumbia, D’de Kabal, Nathalie Veuillet, le collectif des Bouffons de Luxe, Richard Brunel…
Il fonde en 2000 à Saint-Etienne la compagnie des Lumas avec Angélique Clairand.
En 2002, il intègre l’Unité Nomade de Formation à la Mise en Scène au CNSAD de Paris.
Comme acteur et metteur en scène, il travaille également à l’international, comme aux États-Unis, en Slovaquie, au Maroc ou en Chine.
En 2010, il est lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs et effectue une résidence au THAV (Taipei – Taïwan) où il est invité à nouveau en 2011.
Il poursuit un travail allant de l’écriture à l’adaptation, multipliant les propositions : pièces déambulatoires, battles entre auteurs classiques et slameurs, montage de textes littéraires et de témoignages autour de l’émancipation féminine et des adaptations au plateau et en LSF de romans de Véronique Poulain et Bertrand Leclair.
Depuis 2010, Eric Massé poursuit son travail d’acteur et de metteur en scène en particulier avec deux collectifs d’artistes dont celui de la Comédie de Valence et celui de la Scène Nationale 61.
Ses projets ont été régulièrement soutenus par des scènes nationales.

Avec la compagnie des Lumas, Angélique Clairand et Éric Massé inventent des rapports singuliers avec le public, l’intégrant dans leurs espaces de jeu (théâtre, appartement, usine, maison d’arrêt, hôpitaux psychiatrique, cinéma...).
Leurs projets iconoclastes mêlent comédiens, danseurs, vidéastes, musiciens, chanteurs, auteurs compositeurs et photographes.

Pour cette saison 2018/2019 ils créent De l’Eve à l’Eau à la Comédie de Valence. Le spectacle est une autofiction en français et en parlange (langue poitevine) autour des transfuges de classe. Il sera présenté aux Subsistances en mars prochain.
Cette même saison, la Compagnie sera en résidence à Annonay Rhône Agglo en Scènes.

Plus d’informations sur le parcours d’Angélique Clairand et Éric Massé

Site de la Compagnie des Lumas

La Compagnie des Lumas est conventionnée par la DRAC Auvergne Rhône-Alpes et par la Région Auvergne Rhône-Alpes. Depuis 2010, elle est également associée à la Comédie de Valence - Centre Dramatique National de Drôme-Ardèche et à la Scène Nationale 61.

Bloc recherche - Actualités

En images