Thématique principale
Culture
- Publié le 31 mars 2021

Le label Capitale française de la culture attribué à Villeurbanne

Visuel principal
Vignette

Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Culture, attribue le lable "Capitale française de la culture" à la ville de Villeurbanne pour l'année 2022.

Contenu
Contenu

Le jury national nommé par la ministre de la Culture, et présidé par Bernard Faivre d’Arcier, a auditionné les neuf communes et groupements de communes présélectionnés pour la première édition du label « Capitale française de la culture ». Ces neuf candidatures présélectionnées étaient les suivantes :

  • La Communauté d’agglomération Grand Angoulême,
  • La Ville de Brest,
  • La Ville de Laval,
  • La Ville du Mans,
  • La Ville de Metz,
  • La Ville de Saint-Paul de la Réunion,
  • La Ville de Sète,
  • La Communauté de Communes du Val Briard,
  • La Ville de Villeurbanne.

L’attribution de ce label s’accompagne d’un financement d’un million d’euros, apporté à parité par le ministère de la Culture et la Caisse des Dépôts pour cette première édition. La Caisse des Dépôts est convaincue que la culture, secteur créateur d’emplois, est l’un des moteurs de la relance. L’économie culturelle irrigue de nombreux autres secteurs comme le tourisme, l’hôtellerie et la restauration, qui sont les secteurs actuellement les plus touchés par la crise sanitaire. Le label « Capitale française de la culture » contribuera au renouveau territorialisé de cette économie.

Le label “Capitale française de la culture” distingue tous les deux ans le projet culturel d’une commune ou d’un groupement de communes de 20 000 à 200 000 habitants. L’attribution du label s’accompagne d’un financement d’un million d’euros, à parité entre le ministère de la Culture et la Caisse des Dépôts, pour cette première édition qui se déroulera en 2022.

Le label “Capitale française de la culture” est un projet piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts, et mis en oeuvre par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais (Rmn- GP). Ce projet a également bénéficié de la mobilisation des ministères de l’Europe et des Affaires étrangères, de l’Economie, des Finances et de la Relance, de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, ainsi que l’ensemble des associations représentant les élus des collectivités territoriales.

Bloc recherche - Actualités