Thématique principale
Conseils de quartier
- Publié le 11 avril 2018

La démocratie participative à Lyon : l’exemple du 3e arrondissement

Visuel principal
Vignette

Zoom sur une démarche innovante de concertation citoyenne : la promenade Moncey.

Contenu
Contenu

Avec 36 conseils de quartier, 29 comités d’intérêts locaux et 8 conseils citoyens (10 sont prévus à terme), la Ville de Lyon offre de nombreuses opportunités à ses habitants de participer à la vie locale et de contribuer à la réflexion sur les politiques publiques menées.

Ces instances ont des histoires et des statuts différents mais elles sont toutes trois largement investies par les Lyonnais.

Arrondissement le plus peuplé de Lyon, avec plus de 100 000 habitants, le 3e a cinq conseils de quartier : Mutualité-Préfecture-Moncey, Voltaire Part-Dieu, Villette-Paul Bert, Sans Souci – Dauphiné et Montchat.

Il existe également un conseil citoyen dans le 3e arrondissement, le conseil citoyen Moncey-Voltaire-Guillotière, créé comme les sept autres par la loi Lamy de 2014 et relevant de la politique menée par l’Etat dans les territoires dits « politique de la ville ».

On compte par ailleurs six comités d’intérêts locaux dans l’arrondissement : Association Parc Chambovet, CIL de Montchat, CIL Mutualité-Préfecture-Berges du Rhône 3e, CIL Sans Souci, CIL Villette-Paul Bert et CIL Voltaire à Part-Dieu.

Le 3e arrondissement a été le théâtre d’une démarche de concertation innovante, sur la rue Moncey, l’objectif du projet étant d’en faire une promenade apaisée pour améliorer le confort des déplacements, notamment des piétons. Dans ce cadre, le parking situé au 33 rue Moncey doit être transformé en une place-jardin d’ici 2020.

Durant quatre mois, de novembre 2016 à février 2017, de nombreuses parties prenantes ont été associées - le conseil de quartier, le conseil citoyen, le collectif Ballanche, le comité d’intérêt local, les associations mais aussi les collégiens de Raoul Dufy - et ont joué un rôle déterminant à l’occasion de réunions publiques, balades urbaines, ateliers, et par la réalisation de contributions écrites.

Les échanges constructifs avec ces différents collectifs ont apporté un nouveau regard sur certains point du projet initial, par exemple, la démolition des immeubles place Ballanche n’est aujourd’hui plus à l’ordre du jour.

Après cette expérience réussie, de nouveaux échanges auront lieu courant 2018 sur la section Ballanche.

Bloc recherche - Actualités