Thématique principale
Conseils de quartier
- Publié le 13 octobre 2021

Découvrez les résultats de l’enquête écoute habitants 2020

Visuel principal
Vignette

Les enquêtes écoute habitants réalisées chaque année dans les quartiers prioritaires de Lyon mesurent la satisfaction des habitants par rapport aux projets conduits, leurs besoins, la perception qu’ils ont de leur quartier, et leur vécu. Les enquêtes 2020 ont été menées par téléphone et en face à face auprès de 2700 Lyonnais, dont 2300 habitants de 10 quartiers prioritaires. Réalisées en période de confinement ou de couvre-feu, elles rendent compte du contexte particulier de la crise sanitaire.

Contenu
Contenu

Les réponses des habitants enquêtés permettent de mesurer le sentiment d'amélioration des quartiers : plus de 40% de Mermoz et de La Duchère considèrent que leur quartier s'est amélioré, notamment grâce à la rénovation urbaine. Inversement, à Gorge-de-Loup, à Gerland, à Sœur Janin et dans les quartiers du 8e arrondissement un sentiment de dégradation s'exprime (insécurité, nuisances sonores).

Ces enquêtes permettent d’identifier des fragilités spécifiques et sont l’occasion de mesurer la satisfaction des habitants concernant l’action publique. Les habitants du Vergoin, de La Duchère et de Mermoz par exemple sont très satisfaits de la propreté et de l’entretien de leur quartier, contrairement aux habitants de Langlet-Santy et de La Guillotière.

Le sentiment de sécurité est en moyenne comparable à celui des autres quartiers de Lyon : 4/5 habitants se sentent en sécurité. Le confinement n’a pas eu d’incidence notable même si des disparités sont observées selon les secteurs : il s’est par exemple dégradé à Gorge-de-loup et à la cité jardin de Gerland.

Dans la plupart des quartiers prioritaires, les habitants expriment une relative satisfaction concernant l’habitat (8/10 sont satisfaits) et le développement de l’offre commerciale. Ils expriment une volonté de participation : si dans le contexte de crise sanitaire, ils se mobilisent moins au sein de la vie associative et culturelle locale, ils sont toujours 29% à se déclarer prêts à participer à des groupes de travail pour améliorer leur quartier.

Malgré le confinement, la moyenne du sentiment du bien-être des habitants des quartiers prioritaires a augmenté de 5 points entre 2019 et 2020, pour atteindre 85% - contre 90% pour les habitants des autres quartiers de Lyon.

Un élément qui montre que les actions menées portent leurs fruits, mais que les écarts persistent et que les efforts doivent se poursuivre pour améliorer la vie quotidienne des habitants des quartiers prioritaires.

Plus d'infos

En savoir plus sur les enquêtes écoute habitants sur le site polville.lyon.fr

Bloc recherche - Actualités