Thématique principale
Commémoration
- Publié le 27 avril 2020

Journée du souvenir de la Déportation

Visuel principal
Vignette

La Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation a eu lieu le 26 avril. C’est devant le Veilleur de Pierre qu’un hommage a été rendu aux victimes du nazisme, en petit comité pour cause de confinement.

Contenu
Contenu

En cette période très particulière, la mémoire des victimes de la Déportation n'a pas été oubliée à Lyon. Une cérémonie de commémoration de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation a eu lieu le 26 avril. Confinement oblige, c’est un petit comité composé de représentants de l’Etat, des associations de Déportés et de Jean-Dominique Durand, Adjoint au Maire, délégué à la Mémoire, qui s’est réuni devant le Veilleur de Pierre de la place Bellecour, dans le respect de la distanciation sociale.

Malgré cette configuration inédite, le souvenir des victimes du nazisme n’a pas faibli, que ce soit les 6 millions de Juifs, les opposants politiques, les résistants et autres minorités tous déportés et assassinés.

Et, en cette période de virus, les discours prononcés ont également rappelé qu’un autre virus récemment réapparu, celui de l’antisémitisme, doit être combattu sans faiblesse pour lutter contre l’obscurantisme et pérenniser l’idéal républicain.

 

Découvrez les messages du 26 avril 2020 

Le texte du Maire de Lyon et de son adjoint délégué à la mémoire :

Le texte rédigé conjointement par la Fédération Nationale des Déportés, Résistants et Patriotes ; La Fondation pour la Mémoire de la Déportation et les Associations de mémoire des camps nazis ; l’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés, de la Résistance et Familles :

Bloc recherche - Actualités