Thématique principale
Cadre de vie
- Publié le 16 août 2022

Sécheresse, la ville adapte l’entretien de ses espaces verts

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Entrée du Parc de la Tête d'Or / Muriel Chaulet - Ville de Lyon

Comme la majorité du territoire départemental, Lyon est placée en situation de crise sécheresse depuis le 9 août. La baisse continue des débits des cours d’eau et de leurs nappes d’accompagnement impose de nouvelles restrictions notamment pour l’entretien des espaces verts ou l’alimentation des fontaines. La Ville de Lyon s'adapte. 

Contenu
Contenu

Depuis l’arrêté du 24 mai 2022 Lyon était déjà placée en alerte renforcée sécheresse (niveau 3 sur 4) afin de tenir compte de l’état critique de la ressource en eau. L’arrêté du 9 août 2022 a placé la zone en crise (niveau 4 sur 4).

Les mesures de restrictions imposées concernent différents volets des usages domestiques, auxquels les collectivités sont soumises. En font partie : la gestion des espaces verts, le remplissage des piscines, le lavage des véhicules, façades et voiries, l’alimentation des fontaines, l’arrosage des terrains de sport, golfs, pistes équestres et les prélèvements.

Les mesures en vigueur à Lyon depuis le 24 mai 2022

Les mesures concernant la gestion des espaces verts 

  • Arrosage de pelouses : interdit
  • Arrosage des plantes hors sols (jardinières, pots…) : interdit
  • Arrosage des potagers domestiques : autorisé de 20h à 9h
  • Arrosage des massifs de pleine terre (en goutte à goutte ou pied à pied) : autorisé de 18h à 10h
  • Arrosage des jeunes plantations de moins de 3 ans, d’arbustes et arbres en pleine terre : autorisé de 18h à 12h

Cas particuliers, les jardins remarquables au titre du label national et les jardins classés monuments historiques ne sont pas impactés par les restrictions. L’arrosage y est autorisé, y compris sur les pelouses, de 18h à 12h.
A Lyon, cela concerne, le parc Tête d’Or, le parc Henri Chabert (jardins remarquables), le parc de la Cerisaie, le jardin du Rosaire, l’amphithéâtre des trois Gaules (monuments historiques).

Les mesures concernant la gestion des fontaines et bornes fontaine

  • Alimentation des fontaines en circuit fermé : compléments d’eau autorisés
  • Alimentation des fontaines en eau perdue : interdiction de fonctionnement, les fontaines sont coupées
  • Brumisateurs (eau perdue) : interdiction de fonctionnement
  • Borne-fontaine (fonction première d’alimentation en eau potable des citoyens) : ouvertes

Ce qui change à partir du 9 août 2022

Concernant la gestion des espaces verts

  • En plus des mesures déjà en places, l’arrosage des massifs de pleine terre (en goutte à goutte ou pied à pied) : devient interdit.
    Pour la Ville de Lyon, cela concerne principalement les massifs fleuris, saisonniers ou vivaces.

Les exceptions restent applicables pour les jardins remarquables et historiques. L’arrosage des jeunes plantations (moins de 3 ans) reste également possible.

 

Les pratiques de culture mises en œuvre par la Ville de Lyon, le paillage notamment, permettent de favoriser la rétention d’eau. De même, les variétés plantées récemment sont choisies pour résister le mieux possible aux sécheresses.

Malgré ces efforts certaines plantes ne résisteront peut-être pas à la sécheresse de cet été. Ces pertes seront visibles au printemps prochain, quand il sera possible de constater ce qui a repris ou pas. En effet, selon les espèces, certains plants qui paraissent aujourd’hui presque "morts" pourront reprendre si l’automne et l’hiver sont propices.

Face à ces problématiques, la Ville de Lyon poursuit les recherches de solutions : sélection de variétés résistantes à la sécheresse, amélioration des techniques d’arrosage et des pratiques de culture.

 

L'arrêté du 9 août 2022 n'implique pas de nouvelle mesure concernant les fontaines.

Colonne de droite 1

Bloc recherche - Actualités