• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Projets urbains
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter

Une résolution municipale

Une résolution municipale

L’action de la ville pour le développement durable concerne onze domaines de compétences et au-delà, toute décision qui engage l’avenir.

Sur cette question essentielle, la transversalité totale est la règle, assortie d’un double réflexe : de puissance pour mobiliser les énergies, de douceur pour protéger l’environnement.

Le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD) du Scot de l’agglomération lyonnaise vise à dépasser le mode de développement autocentré de ces deux dernières décennies afin de s’accorder avec les Scot voisins sur une logique d’aménagement qui prenne en compte la réalité d’un bassin de vie de près de 2 000 000 habitants.

Document PDF   Télécharger le dossier PADD du Scot - Pdf - 9341ko

 

L'engagement

Les collectivités locales s'engagent à 3 échelles :

 

La planification urbaine. Le Scot et le Plan Local d'Urbanisme privilégie la lutte contre l'étalement urbain (source de démultiplication des déplacements automobiles, d'investissements budgétaires pour les collectivités en raison des faibles densités desservies, de destruction des milieux naturels ou de l'agriculture périurbaine, d'appauvrissement de la bio-diversité, de formes urbaines souvent énergivores et source d'imperméabilisation des sols) au profit d'un métropôle moins consommatrice d'espace et où se développent les réseaux de transports collectifs, ferroviaires et intra-urbains.
Les nouveaux projets urbains qui, à l'image des Zones d'aménagements concertées, intègrent le développement durable à travers la mise en place de la mixité des fonctions du peuplement, privilégie les dessertes en transports collectifs, les modes doux, la présence forte d'espaces végétalisés, le raccordement au chauffage urbain, une organisation des constructions qui prend en compte la topographie, les orientations privilégiant l'ensoleillement et l'éclairage naturel, la récupération des eaux fluviales.
Les bâtiments qui, à eux seuls, sont responsables de la moitié de la consommation énergétique finale et d'un quart des gaz à effet de serre.

 

Domaines d'action

Aujourd'hui, ce concept d'urbanisme durable est intégré dans tout projet d'urbanisme initié ou soutenu par la Ville ou le Grand Lyon. On le retrouve aussi bien dans les grands projets (ZAC Confluence, Grand Projet de Ville La Duchère...) que dans des aménagements urbains de proximité (Jardins de la Buire, Valéo Sud....) ou même de simples programmes de construction de logements ou de bureau (ZAC Bon Lait, ZAC Thiers...).

Afin d'optimiser la qualité environnementale et pérenne d'un aménagement, le principe de développement durable est pris en compte dès les premiers réflexes d'élaboration :

Les déplacements

Il s'agit de limiter les circulations automobiles au profit d'une utilisation privilégiées des modes de déplacement doux et des transports en commun, et ce par la création de cheminements piétons et d'itinéraires cyclables sécurisés agréables à pratiquer, la réalisation d'accès simples et rapides au réseau de transport en commun.

Les aménagements paysagers

Ils consistent à offrier un cadre de vie agréable et convivial à travers des aménagement de qualité, en favorisant les espaces evrts et en créant des lieux de repos, de rencontre.

La gestion des eaux de pluie

En les réutilisant pour l'arrosage, le nettoyage... ou en favorisant un retour direct des eaux de ruissellement dans les nappes souterraines. Pour cela, les institutions font en sorte de limiter les surfaces imperméables et mettent en place des systèmes de collecte, de stockage et d'infiltration des eaux de pluie sur le site.

La gestion des déchets

Pour faciliter et optimiser le tri et le recyclage des déchets, notamment par la mise en place du service de collecte des déchets et l'installation de points d'apport volontaires.

 

Placement raisonné des Espaces Verts

Omniprésence de l’eau, végétation naturelle, qualité architecturale, proximité, depuis 2004, les quatre principes du retour de la nature en ville sont gravés dans l’écorce.

Après les espaces verts d’antan pour combler les vides, voici, par la conception et l’emplacement de ces jardins, le retour de la nature, la vraie, celle qui impose à la ville de s’écarter pour laisser entrer, prendre racine en bas de chez soi et tout autour.

Pour plus d'informations à propos des jardins de proximité, consultez notre rubrique Respirez !
 

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon