• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Projets urbains
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter

Confluence

Quartier Confluence

La situation exceptionnelle du sud de la presqu'île, la beauté de ses paysages fluviaux, la dimension de son territoire (150 ha) et la perspective de son désenclavement justifient un grand projet urbain.

 

Le projet Lyon Confluence est mené par le Grand Lyon en association avec des partenaires publics et privés.

Ce territoire au Sud de la presqu’île lyonnaise, longtemps consacré à l’industrie et aux transports, fait aujourd’hui l’objet d’un projet de renouvellement urbain sans précédent.

Ce site fluvial retrouve aujourd'hui ses rives et son environnement naturel. L’aménagement progressif met en valeur un espace d’exception et des paysages uniques.

 

Le projet

Un projet urbain rare en Europe, un enjeu fort pour la métropole et une chance pour les habitants.

Ce projet compte à terme doubler la superficie de l’hypercentre de l’agglomération.

 

Un programme réalisé en deux phases

 

La première phase

Prévue depuis 2003 pour douze ans, elle est un projet à part entière qui concerne le quartier de Sainte-Blandine (désenclavé grâce au tramway), les bords de la Saône, l’hôtel de la région Rhône-Alpes, la pointe de la presqu’île et à l’extrême sud, le musée des confluences.

Dans cette ZAC de 41 hectares, 130 000 m2 sont dédiés aux logements, 150 000 m2 au tertiaire et aux activités, 120 000 m2 aux commerces, loisirs et services.

  La place Nautique, longée au nord par les îlots ABC


La seconde phase 

Elle recouvre une zone de 24 hectares délimitée, du Nord au Sud, par la rue Casimir Perier et le carrefour Pasteur et, d’Est en Ouest, par les voies ferrées et le Rhône.

Comme pour la phase 1, il s’agit de créer un quartier de centre-ville à la fois résidentiel et actif, offrant des loisirs et des  commerces, bien pourvu en équipements de proximité. La part de logements sera privilégiée : de 50 % à 55 %, soit 2 500
logements et près de 6 000 nouveaux habitants.

 

Future Université Catholique

Objectifs :
- Créer un nouveau quartier en centre ville renforçant le rayonnement de l'agglomération lyonnaise.
- Développer une offre innovante et attractive de loisirs urbains.
- Mettre en valeur les fleuves et les qualités paysagères du site.
- Reconquérir les friches industrielles et logistiques.
- Désenclaver le sud de la presqu'île notamment par les transports en commun.

La reconversion des prisons de Lyon

C’est en 2009 qu’a débuté le projet de reconversion des prisons Saint-Paul et Saint-Joseph : "La vie grande ouverte".

La démarche est née de la convergence de deux réflexions : celle de l’Etat sur l’ancien site des prisons et celle de l’Université Catholique de Lyon (UCLy) pour répondre à ses besoins de redéploiement.

"La vie grande ouverte" est porté par un groupement composé de la holding Dentressangle Initiatives, du promoteur aménageur Ogic, de l’Université Catholique de Lyon, de la fédération Habitat et Humanisme, de l’Opac du Rhône et de la société Pôles Développement.
 

L’ancienne prison Saint-Joseph

L’îlot de l’ancienne prison Saint-Joseph verra s’implanter 107 logements en accession, 66 logements sociaux locatifs, une résidence intergénérationnelle de 110 appartements, des commerces de proximité, des restaurants et 11 300 m2 de bureaux.

 

L’ancienne prison Saint-Paul

L’ancienne prison Saint-Paul deviendra, quant à elle, un nouveau campus pour l'Université Catholique de Lyon. Ce dernier ouvrira ses portes à la rentrée 2015 et accueillera notamment :
- Le pôle Droit, Sciences économiques et sociales
- Le pôle Sciences
- La bibliothèque universitaire
- Le département de formation continue de CPE Lyon
- L'Observatoire Social de Lyon.

 

Planning prévisionnel :
Fin du 3ème trimestre 2012 : lancement des travaux sur les sites de Saint-Paul et Saint-Joseph.
Fin 2014 : livraison de l’îlot Saint-Joseph (logements, bureaux et jardins) et de l’îlot Saint-Paul (Campus UCLy)
Septembre 2015 : rentrée universitaire de l’Université Catholique de Lyon sur le site Saint-Paul.

  Quartier Confluence - Reconversion des prisons de Lyon  

Architectes :
Garbit & Blondeau, pour l’îlot Saint-Paul
Studios d’architecture Ory, pour l’îlot Saint-Joseph
Atelier Thierry Roche & Associés, coordination urbaine sur l’ensemble du site
2BDM - Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques sur l’îlot Saint-Joseph
Philippe Blondin – architecte du Patrimoine sur l’ilot Saint-Paul

Plus d’informations et images sur le site de l’université Catholique de Lyon

Des travaux spectaculaires

  

Photos

ZAC Confluence

 

Un projet exemplaire en matière de développement durable

Chiffre clé

3,5 M€

Fonds alloués par l'Union Européenne qui visent à couvrir les surcoûts de construction liés aux économie d'énergie et aux énergies renouvelables.

 
Objectif : devenir une référence dans le domaine de la maîtrise de l’énergie.

Le projet Lyon Confluence a entièrement été pensé au regard du développement durable : 25%
de logements sociaux, des prescriptions de Haute Qualité Environnementale pour les
bâtiments et les espaces publics, développement des modes doux…

Lyon Confluence s’est qualifié en 2004 parmi les bénéficiaires du programme européen
Concerto
, qui soutient les investissements en faveur de la maîtrise de l’énergie dans les
constructions de logements et de bureaux.

La démarche durable de Lyon Confluence se retrouve surtout dans la réduction des besoins
énergétiques de 40 % par rapport aux standards actuels
, reposant à la fois sur la
conception bioclimatique des bâtiments, sur l’isolation et sur la ventilation. Ces besoins sont
couverts à 80 % par des énergies renouvelables, les mieux adaptées étant la biomasse et
l’énergie solaire.

Lyon Confluence est le premier quartier durable reconnu par WWF. Il est également
reconnu comme éco-quartier par le Ministère français de l'Ecologie et du développement durable.

 

 

"Lyon Smart Community", le plus important démonstrateur de smart grid* communautaire d’Europe.

Fruit de la collaboration entre le Grand Lyon et le NEDO (Agence de l'environnement et de l'énergie au Japon) entourés de plus de 30 partenaires, ce projet doit permettre de tester les technologies et le modèle économique d'un smart grid intégré à l'échelle d'un quartier. Certaines des expériences menées sont particulièrement innovantes :

la réalisation d’un ensemble de bâtiments à énergie positive,
la mise en service d’une flotte de véhicules électriques en auto-partage,
l’installation de systèmes de suivi énergétique dans les logements,
la mise en place d’un système d’analyse de données liées à la consommation d’énergie de l’ensemble du quartier et notamment la production d’énergie renouvelable, les usages, mais aussi les conditions climatiques...

 

L'ensemble des données énergétiques de l'expérimentation, plus d'autres données issues du quartier, seront combinées dans un système de gestion en temps-réel de l'énergie.
 

*Le smart grid est un réseau de distribution d'électricité "intelligent" qui utilise les nouvelles technologies pour optimiser la production, la distribution et la consommation de l'électricité.

 

Pour plus d'informations sur les projets d'urbanisme durable dans la Ville de Lyon, vous pouvez consulter notre rubrique dédiée.

Plus d'informations

 

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon