• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Projets urbains
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter

L'Anneau des Sciences

Anneau des sciences

La géographie du territoire Sud-ouest du Grand Lyon, d’Oullins à Givors, le positionne à l'articulation entre le centre de l'agglomération et les pôles sud et sud-ouest de l'aire métropolitaine.

 

Du Top à l'Anneau des Sciences : construire une métropole multipolaire, attractive et accessible

Entre Vienne et Saint-Etienne, l'ouest lyonnais est un mélange entre ville et campagne.

Il bénéficie d'une très forte attractivité car ses communes, tout en étant proches de la ville, ont su garder un esprit village très prisé des familles. Les entreprises y trouvent aussi un cadre idéal pour leur développement.

Mais ce secteur Ouest, bien que disposant d'atouts, peine à intégrer la dynamique d'ensemble, en grande partie en raison d'une accessibilité devenue difficile. 

 
 

Constat d'un réseau routier et autoroutier saturé

Anneau des sciences Le développement de l'agglomération et la mise en oeuvre du projet d'agglomération pour 2030, inscrit dans le Schéma de cohérence territoriale (SCOT 2030), bute aujourd'hui sur un écueil majeur : une accessibilité routière inadaptée aux besoins d'une grande agglomération européenne, cour d'une métropole de plus de trois millions d'habitants.
 
En effet, le réseau routier de l'agglomération ne répond pas aujourd'hui, de manière satisfaisante, ni aux besoins de la population, ni à ceux des entreprises.
 
Depuis 40 ans, Lyon est traversée par une autoroute qui cumule toutes les circulations d'agglomération, régionales, nationales et internationales.
 
Avec seulement 4 portes d'entrées au centre de l'agglomération depuis l'Ouest Lyonnais, ce sont aujourd'hui le tunnel de Fourvière et l'axe A6/A7 qui servent de bouclage au périphérique.

 

Cette saturation quotidienne induit des perturbations considérables sur le réseau des transports en commun, pourtant l'un des meilleurs de France, où les bus sont, à l'Ouest notamment, englués dans la circulation automobile.

La solution : le contournement autouroutier et le projet "Anneau des Sciences"

Anneau des sciences Aussi, pour parvenir à créer un schéma de déplacement multimodal efficace synonyme de mobilité durable, il convient d'abord de détourner hors de l'agglomération lyonnaise, toutes les circulations internationales et nationales qui ne font que la traverser.
 
De ce point de vue, le projet de contournement routier par l'ouest , ou le projet de contournement par l'Est, évoqué plus récemment par le Préfet de la Région Rhône-Alpes, est indispensable.
 
Pour ce qui relève de la responsabilité du Grand Lyon et à son échelle, il faut à présent doter l'agglomération d'un réseau de voiries cohérent avec sa taille et ses ambitions et conduire en parallèle une politique de mobilité durable et innovante, qui articule intelligemment les différents modes de transport.
 
C'est toute l'ambition du projet "Anneau des Sciences".

 

Ce projet s'est inspiré du projet historique du Tronçon Ouest du Périphérique Lyonnais ("T.O.P.") du Conseil général.
 

Quatre grands objectifs :
Soulager les territoires de l'ouest et du centre de l'agglomération
Améliorer l'accessibilité de l'Ouest
Relier les territoires
Contribuer au développement des sites de projets

 

Débat public autour de l’Anneau des Sciences

Habitants et acteurs sont invités à débattre des aspects locaux du projet lors de réunions publiques, de novembre 2012 à février 2013.

Du fait de la nature du projet et de son coût, le Grand Lyon et le Conseil Général du Rhône ont dû saisir la Commission nationale du débat public (CNDP) qui a confié à une Commission particulière (CPDP) l’animation d’un débat public.

Indépendante et neutre, la CPDP a pour objectif de préparer et animer le débat afin qu’il se déroule dans un cadre transparent et équitable. Ce débat se déroulera de fin novembre 2012 à février 2013.

La CPDP publiera en avril 2013 un compte-rendu du débat public. Ce document permettra au Grand Lyon et au Conseil Général de prendre position sur les suites réservées au projet (juillet 2013).

Des ateliers thématiques (les solutions alternatives et complémentaires ; aménager la ville de demain ; santé et environnement ; aspects financiers…) puis des réunions territoriales (Tassin, Pierre-Bénite, Lyon, Irigny et Bron) sont proposées au grand public.

Plus d’informations sur le débat public, les dates et lieux de réunions, sur le site officiel de la CPDP

 

 

 

 

 
La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon