• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Cadre de vie
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter

Gestion environnementale

Fleur butinée par une abeille

L'étendue de l'offre verte de notre cadre urbain a de multiples atouts. Elle est ainsi prétexte à de nombreuses expérimentations initiées par la Ville de Lyon ou par ses partenaires.

Certification ISO 14001

 

Première ville en France à obtenir la Norme ISO 14001...

 

Une gestion environnementale différenciée est scrupuleusement et systématiquement mise en oeuvre pour l'entretien des espaces verts de la Ville de Lyon.

Elle consiste en une organisation réfléchie visant à améliorer les performances environnementales.

Tout en conservant la vocation des différents espaces (loisirs, repos, etc.), la Direction des Espaces Verts fait en sorte de :

limiter les interventions afin de maîtriser les dépenses financières et énergétiques
respecter l'équilibre des écosystèmes par l'usage d'une série de modes de gestion plus écologiques


Ces méthodes lui ont valu d'obtenir la certification ISO en 2005. Cette norme internationale est valable pour une durée de 3 ans. Elle définit une politique environnementale et des objectifs d'amélioration continue des performances environnementales.
 

L’ISO 14001 est rapidement apparue comme un outil adapté au virage écologique souhaité par la Ville de Lyon.
La Direction des Espaces Verts a ainsi mis en oeuvre dés 2001 une politique globale de diminution et de maîtrise de ses atteintes à l’environnement.
Par ailleurs les modalités de gestion ont intégré le volet « écologie du paysage » afin de préserver d’une part les identités paysagères lyonnaises, et d’autre part les ressources naturelles de la ville.
 
La Direction des Espaces Verts a mis en place des mesures de surveillance quotidiennes.
Un audit externe annuel, conduit par un organisme indépendant, ainsi que des audits réguliers menés en interne, permettent de contrôler le respect des exigences de la norme ISO 14001 et éventuellement de programmer des actions correctives.

La certification a été renouvelée en novembre 2008.

 

 

...pour récompenser sa gestion durable environnementale

 

Voici les principaux terrains d'action investis par la Direction des Espaces Verts de la Ville de Lyon :

 

Suppression des pesticides : le zéro-phyto

Depuis 2008, l’utilisation des produits phytosanitaires a été abandonnée dans l’entretien des parcs et jardins publics. Au profit de méthodes alternatives :

paillages et végétalisation avec des plantes couvre-sols, qui ont également un impact bénéfique sur la gestion de l’eau
lutte biologique avec introduction d’insectes prédateurs dits « auxiliaires »
méthodes alternatives de désherbage (manuel, mécanique, thermique,…)
création de pelouses et de prairies naturelles

 

Ces méthodes alternatives permettent aussi de réduire les coûts d’entretien de 30 000 €/an et ainsi de poursuivre le développement de techniques plus écologiques.

 

Gestion de l’eau

Depuis 2004, le programme Gestion Raisonnée de l’Arrosage Automatique Lyonnais (GRAAL) vise à maîtriser au plus près les consommations d’eau pour l’arrosage, en apportant la juste dose d’eau nécessaire aux végétaux suivant leurs besoins. 140 jardins font ainsi l’objet d’un suivi précis.

A noter également :

La recherche systématique d’alternatives à l’usage d’eau potable, par exemple en préférant l’eau des nappes phréatiques
La récupération des eaux de pluies (parc Kaplan, la ZAC de la Buire, ZAC Thiers, ZAC Valéo et au jardin botanique) ou l’installation de noues ou fossés drainants (Confluence, Parc du Vallon),
La rationalisation du fonctionnement des bassins et fontaines (arrêt nocturne, recyclage des eaux) pour maîtriser leur consommation
Le choix d’espèces de végétaux moins consommateurs en arrosage (square Zimmermann).
 

 

Gestion des déchets
Au-delà d’une attention toute particulière pour produire moins de déchets, le compostage des déchets verts a été généralisé et réorganisé à proximité des espaces verts entretenus.
Actuellement, une collecte sélective des déchets est mise en place avec le soutien du Grand Lyon dans certains parcs et jardins. Les parcs de la Tête d’or et de Gerland sont déjà équipés.
Depuis 2006, un attelage de deux chevaux Comtois collecte les corbeilles de propreté du Parc de la Tête d'Or. En remplacement des engins à moteur, la brigade hippomobile a l’avantage de réduire également les pollutions visuelles, sonores et atmosphériques.
 
chaque année, près de 250 tonnes de déchets sont produits par les 2,5 millions de visiteurs du parc.

 

Choix d’éco-fournitures et achats durables

 La Ville de Lyon a inscrit dans sa politique d’achats et de choix des fournisseurs des exigences environnementales :
 

Le recours exclusif à des filières « bois certifiés »
L’utilisation de matériaux non polluants (peintures et solvants)
L’utilisation quasi-exclusive d’engrais organiques
La préférence aux filières courtes d’approvisionnement
 
Actuellement, de nouveaux contenants pour les plantes produites au centre horticole sont expérimentés : les godets en plastiques ont été remplacés par des pots en amidon biodégradable, à base de déchets de l’industrie alimentaire, qui sont directement plantés en pleine terre.

 

 
Parc motorisé
La Direction des Espaces Verts de la Ville de Lyon est engagée depuis 2006 dans une expérimentation sur les huiles végétales pures (HVP).
Ces biocarburants présentent un des meilleurs bilans écologiques globaux. Malheureusement, leur développement à l’échelle nationale reste très limité.
Depuis 2004 le parc matériel (tondeuses, débroussailleuses, etc.) généralise
progressivement les biolubrifiants en remplacement des huiles classiques polluantes et allergisantes pour les agents
Les 700 piles annuelles des programmateurs d’arrosage sont recyclées et retraitées. Certains programmateurs sont également alimentés sur secteur ou via des capteurs solaires.
Un bilan carbone de la Direction des Espaces Verts est actuellement en cours
d’élaboration afin d’identifier et lutter contre les émissions de CO2 inhérentes au fonctionnement des services.

 

 

Valorisation de la biodiversité

Le recours à l’ensemble de ces pratiques influe sur la préservation des écosystèmes urbains.
Au-delà de l’observation récente d’un retour de certaines espèces au coeur de Lyon, la Direction des Espaces Verts développe des projets visant à protéger ou enrichir la présence de la biodiversité en milieu urbain.

des ruches pédagogiques ont été installées au parc de la Tête d’Or et à la Duchère en lien avec l’un des volets du Programme européen LIFE, « L’Instrument Financier pour l’Environnement », relatif à la protection des abeilles sauvages et mené avec le soutien de l’association Arthropologia.
Les populations de batraciens (tritons alpestres) au jardin de la Cressonnière ont été préservées avec le soutien du CORA (Centre Ornithologique Rhône-Alpes) et de la FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature)
Les fréquences de tontes des gazons ont été réduites. Les pratiques des jardiniers et le recours à des méthodes de gestion anciennes (pastoralisme en milieu urbain avec le troupeau de moutons rustiques du cimetière de Loyasse) permettent par exemple de préserver les milieux.
 

  

Expérimentations d’éco-technologies

 La Ville de Lyon et le Grand Lyon encouragent de nouveaux programmes de végétalisation, sur les toits et les façades :

le mur végétalisé à vocation biofiltrante du centre d’échange de Perrache entre dans sa deuxième phase de réalisation, avec une extension sur la deuxième trémie.
Des expérimentations de toitures végétalisées sont en cours de réalisation notamment sur les halles « Paul Bocuse », les groupes scolaires Marie Bordas et Bleuets. Au total, ce sont 6 toitures d’écoles qui ont été végétalisées.
 

 

Education à l’environnement et participation citoyenne

La Direction des Espaces Verts développe des animations pédagogiques et des formations tant auprès des jeunes publics que des botanistes et horticulteurs, amateurs ou confirmés :

accueil de groupes scolaires : 20 613 enfants en 2008
vulgarisation du jardinage et des méthodes alternatives : taille des rosiers, usage de produits non-polluants, ouverture saisonnière de la maison des fleurs de Gerland, etc.
expositions et événements : avec près de 100 000 visiteurs/an en 2008 au Jardin botanique.
suivis de projets avec des groupes d’habitants et des associations sur tous les arrondissements : les Micro implantations florales, la trentaine de « jardins partagés » et les 365 parcelles de jardins ouvriers.
 

Contact

 

 

Le projet Urban bees

 

 
hôtel à abeilles

En 2010, année mondiale de la Bio-diversité, la Ville et le Grand Lyon participent au lancement du projet européen “Urban Bees” .

 « Urban Bees » vise à encourager les villes européennes à accueillir en milieux urbain et péri-urbain des insectes pollinisateurs tels les abeilles sauvages.
Ce, afin de favoriser la biodiversité.
 

Ces zones urbaines se révèlent constituer des refuges pour les pollinisateurs sans défense vis-à-vis des pesticides.
80 % des plantes à fleurs sauvages sont pollinisées principalement par les insectes et de façon prédominante par les abeilles.
Les villes de Lyon et du Grand Lyon sont ainsi des têtes de pont dans l’installation d’aménagements spécifiques pour faciliter la nidification de différentes espèces d’abeilles sauvages, tels des ruches et des hôtels à insectes.
Un travail de sensibilisation sera également mené auprès du grand public, des techniciens des espaces verts et des scolaires à travers des actions sur les 5 années du programme.

Ces installations sont accompagnées par la mise en place de pratiques alternatives plus favorables aux pollinisateurs, préconisés par les partenaires scientifiques :
choix des végétaux,
évolution des modes de tonte, fauche et taille
 


Les sites dores et déjà aménagés en 2010 à Lyon et dans l'agglomération : 

Lyon : le Parc de la Tête d’Or, Parc de Gerland, Cressonnière.
Villeurbanne : jardin éphémère Léon Chomel
Meyzieu : parc naturel urbain
Sainte-Foy les Lyon : jardin familial
Limonest
Grand Moulin de l’Yzeron

 

Eloignées des passants par sécurité, les abeilles ont rapidement trouvé leur rythme de croisière et déposent déjà, sous l’oeil avisé d’experts, leur précieux butin.

 

En savoir plus

 

Autres initiatives

 

Mur végétalisé de la gare de Perrache

A Lyon, la nature sort des prés carrés et part à la conquête de tous les espaces.

A côté des parcs et jardins, elle investit les murs, la rue, les interstices et même les toits !

Revaloriser la nature en coeur de ville est une nécessité pour répondre à la fièvre verte des citoyens et contribuer à la limitation du réchauffement climatique, à la réduction des pollutions, des îlots de chaleur et au maintien des corridors écologiques (faune et flore).
Grâce à ses nombreux atouts, le végétal régule la température, absorbe le C02, freine les nuisances sonores, protège les infrastructures des chocs thermiques, apporte, l’ombre nécessaire, sans compter qu’il est un excellent indicateur de pollution dans l’air, le sol ou l’eau.

Forte de ce constat, la Ville de Lyon encourage et multiplie les innovations :

création de toitures végétalisées sur divers bâtiments, gymnases (Duchère), groupes scolaires (7e, 9e, 5e),
installation d’un mur biofiltrant (système permettant d’absorber et de détruire les substances polluantes) à Perrache,
participation à des projets scientifiques de recherche sur les murs et toitures végétalisés…

 

Le fleurissement

C’est un élément important de la végétalisation urbaine. Avec près de 650 000 plantes par an, Lyon en profite pour se parer des plus belles couleurs.
 

Les interstices

Depuis 2005, les Micro Implantations Florales (MIF) – expériences menées à l’initiative de la Ville de Lyon - s’immiscent aux pieds des façades, des cabines téléphoniques ou des armoires électriques. La population se prête au jeu en soignant ces petites plantes venues d’ailleurs.
 

 

 

 

 

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon