• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide

Parc Sergent Blandan

Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Vue du parc Sergent Blandan

50 000 m²

2 aires de jeux "reconquête" et "la Vague des Remparts"

Accès : entrée principale, 37 rue du Repos

Inauguré en septembre 2013, ce nouveau parc ouvre ses portes sur un vaste îlot naturel et offre des espaces naturels, protégés et aménagés pour répondre aux attentes et pratiques de chacun.
Les visiteurs sont d'ores et déjà invités à découvrir 8 hectares aménagés sur les 12,5 hectares en travaux, au cœur d’un site exceptionnel, situé à la jonction de 3 arrondissements (le 3e, le 7e et le 8e). A mi‐distance du parc de la Tête d’Or et du parc de Gerland, le parc offre une véritable oasis en plein cœur de ville. Ce site autrefois militaire laisse ainsi la place à un nouveau poumon vert dont les aménagements permettront de révéler et de valoriser le patrimoine, l’identité et l’héritage du site avec en prime, un nouvel espace dédié aux sports de glisse : un skatepark de 1 230m².

 

Le skate park

Un skatepark de 1230m² (dont 1000m² directement réservé à la pratique), a été aménagé pour la pratique de tous les types de glisse en skate, trottinette, roller ou bmx. Les allées du parc se soulèvent, se plient et se retournent, s’intègrent parfaitement au milieu naturel et permet aux plus jeunes (à partir de 8 ans), comme aux plus avertis, d’explorer une quantité de configurations originales. Ce skatepark vient compléter l'offre de la ville avec notamment le skate indoor de Gerland et les bowls des Berges du Rhône, repositionnant Lyon comme lieu de référence pour les sports de glisse.

 

Le parc en quelques chiffres clés
17 hectares
6 ha pour l’esplanade urbaine rive nord
4,5 ha pour le fort bastionné au centre
6,5 ha pour les glacis et douves en devanture des remparts
13 000 m2 de patrimoine bâti conservé
920 m de remparts
200 m longueur de l’ancien bâtiment de casernement, l’un des plus longs d’Europe
3 piliers fondamentaux : nature, patrimoine et usages
105 places de stationnement, dont 7 pour les personnes à mobilité réduite
5 points d’eau publics livrés dans la première tranche / 7 en tout
28 espèces d’oiseaux recensées sur le site
 

Le Parc Blandan abrite un patrimoine militaire datant du milieu du XIXème siècle, structuré par un réseau de fortification, et une douzaine de bâtiments, notamment l’ancien bâtiment de casernement, un des plus longs ouvrages maçonnés d’Europe à l’époque de sa construction (230 mètres de long), ou le magasin à poudre. Outre le Château Lamotte, monument historique, toutes ces constructions d’intérêt patrimonial composent et structurent l’esplanade.   

 

UN PEU D'HISTOIRE

Du château La Motte au parc Blandan…
Les hauts murs de l’ancienne caserne Sergent Blandan renferment plus de cinq siècles d’histoire. Avant leur transformation en un lieu de détente et de loisirs ouverts à tous, retour sur un passé mouvementé.
Situé au débouché de routes reliant Lyon aux Alpes, à l’Italie et à la vallée du Rhône, l’édifice devient un lieu prisé des voyageurs, notamment de Marie de Médicis. Au fil des siècles, le château passe entre les mains de nombreux propriétaires, dont le président du Présidial de Valence qui signa du nom de seigneur de La Mothe, ce qui explique cette cohabitation de deux orthographes. Une nouvelle destinée est promise au site lorsque le gouvernement de Louis‐Philippe 1er décide de la construction, exécutée de 1831 à 1853, d’un vaste système de fortifications et d’une caserne englobant le château. En 1864, La Motte était le troisième plus important fort de l’agglomération et logeait 1 193 hommes. Mais avec la seconde ceinture de fortifications, il perd son rôle stratégique et se voit transformé en caserne. C’est le 12 octobre 1942 que le fort prend le nom de Caserne Sergent Blandan, à l’occasion du centenaire de la mort héroïque du sergent Blandan. L’armée quitte définitivement le château en 1999, laissant la place à la Police nationale, jusqu’au rachat par le Grand Lyon en 2007 de ce lieu chargé d’histoire.

Mais qui était Blandan
Né à Lyon le 9 février 1819 dans l’actuelle rue Constantine, le sergent Jean‐Pierre Blandan s’engage en 1837 dans l’Armée d’Afrique et il participe à de nombreux combats en Algérie. Le 11 avril 1842, alors qu’il conduit un détachement d’une vingtaine d’hommes pour porter le courrier du camp de Boufarik à celui de Blida, le jeune soldat et sa troupe sont attaqués par quelque 300 cavaliers arabes. Refusant de déposer les armes, le sergent encouragea ses hommes à se battre jusqu’au bout. Il meurt de ses blessures le 12 avril 1842, à l’âge de 23 ans.
 

 

Horaires

Ouvert tous les jours

De 6h30 à 20h30 du 15 octobre au 14 avril

De 6h30 à 22h30 du 15 avril au 14 octobre

 

Recherche Aide

Plus de recherche

Coordonnées

Adresse :
37 rue du Repos
69007 Lyon

Votre navigateur ne prend pas en charge les objets Flash

Agrandir la carte

Accès

TCL : www.tcl.fr

Vélo’v : www.velov.grandlyon.com

Accessibilité

Equipement spécifique pour les personnes ayant une déficience visuelle Lieu accessible par une personne en fauteuil roulant Place de parking réservée ou adaptée Sanitaire accessible et aménagé
La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon