• Francais
  • Anglais
Site Officiel de la Ville de Lyon - Tout L'monde Dehors 2017
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide

Le Bal des Fringants

Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter

Le mardi 21 Juin, au bal des Fringants

fdm-Le Bal des Fringuants

Le Bal des Fringants propose 8 postes de bureaux partagés dans une ambiance à la fois détendue et studieuse. Ils sont mis en place pour les porteurs de projets, créatifs et rêveurs souhaitant travailler hors de chez eux à un prix très abordable : l’occasion de rencontrer des gens de tous milieux, de discuter autour d’un café ou pendant la pause déjeuner.

C'est sous cet aspect de partage que les bureaux partagés ouvrent leurs portes pour l'organisation de la fête de la musique.

En ce 21 Juin pour la fête de la musique trois concerts trois concerts sont organisés en vous proposant une nouvelle couleur musicale.

Pour l’occasion en effet nous recevons un très beau plateau avec trois groupes reconnus dans la scène des musiques actuelles Lyonnaise et pas que… Une couleur Post Rock/ Garage sera au rendez-vous sur la scène du Bal en intérieur, avec un espace dédié en extérieur devant le lieu pour le public.

Petit stands DIY et autres surprises seront au rendez vous....

 

► progammation :

 

♦ Clara Clara : Formé par la fratrie Virot et Amélie Lambert (dont un livre d’études intitulé « Clara » a donné son nom au groupe sans que personne ne sache vraiment pourquoi).
François le capitaine a surtout des envies de tout articuler en danses foutraques, et il a des camarades qui partagent précisément les mêmes désirs foldingos de se mettre la tête à l’envers. Dynamiter l’électro à coup de saloperies noise ?
Possible : leur album Comfortable Problems, a les rebonds efficaces qui plonge ses brillantes petites merveilles dans de dantesques ouragans sonores. Paumer l’auditeur dans des chansons en forme de labyrinthes pop, sans pour autant lui foutre la cht’ouille ?
Facile : complexe mais jamais dans le vide, Comfortable Problems a certes les apparences d’un dédale, mais il fournit à chaque instant à son visiteur carte et boussole, sous la forme de mélodies en crochets indécollables.
Venez découvrir sur la scène du Bal formidable introduction Paper Crowns ou à Under the Skirt, tubes en bubble-gum TNT, pour se convaincre que le bonheur s’attrape parfois comme une bonne grosse paire de baffes !
 

  Regal : Heureusement, il reste encore des groupes pour nous ouvrir l’appétit et nous pousser à remettre le couvert. Regal fait partie de ceux-là.
Les nouveaux protégés de Born Bad Records explosent les codes du rock garage et ne recherchent surtout pas à ressembler à qui que ce soit. Puisqu’il faut bien commencer à un point pour arriver à un autre, le rock garage n’est ici qu’un prétexte pour explorer d’autres horizons. Comme les Britanniques, Regal n’hésite pas à alterner ballade débraillée. Loin d’être un groupe de poseurs comme beaucoup de leurs collègues garagistes, le groupe se joue des styles en les passant à la moulinette avec une décontraction maîtrisée et une énergie communicative. Ils ne singent personne et sont tout simplement eux-mêmes. Cette sincérité ressentie tout au long du disque fait en sorte que l’on n’est pas prêt à mettre Regal de côté pour un énième groupe garage venu sauver le genre.
 

 

Sheik Anorak : Sur actif depuis plus d’une dizaine d’années, le Lyonnais, nouvellement Suédois, n’a cessé de retourner les sens à coups d’albums allant s’établir aux quatre coins des styles, en solo ou en groupe: on ne compte plus les projets dans lesquels il a pu officier, passant volontiers de la mélodie la plus pure au parfait assassinat sonore. Sheik Anorak est le projet solo du bonhomme, dans lequel celui-ci, à la toute base, se permettait des riffs qui ne collaient pas par ailleurs : aujourd’hui diablement plus expérimenté, Gaffer, sur son dernier album, Let’s Just Bullshit Our Way Through, passe le niveau supérieur et polit avec minutie une superbe suite de morceaux aux vertus plus que raffinées. Sheik Anorak laisse tomber le voile de la distorsion pour découvrir un ensemble de morceaux parfaitement captivants. L’évolution est assez nette, impressionnante car se défiant de toute volonté de rouler sa bosse sur un chemin établi.

 

Localisation et informations sur l’évènement
Quand ? Où ? + d'infos

Le 21/06/2016 - De 18h30 à 23h

 

11 Rue du Bon Pasteur

69001

Adhésion : 2 €
La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon