• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyonCulture
Vous êtes ici :
  • Accueil  >
  • Evénements >
  • Le patrimoine industriel de la chimie en région Auvergne-Rhône-Alpes
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide

Le patrimoine industriel de la chimie en région Auvergne-Rhône-Alpes

Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter

Le 21 septembre, Bibliothèque de la Part-Dieu

Le patrimoine industriel de la chimie en région Auvergne-Rhône-Alpes

Aujourd’hui, après de nombreuses transformations, reconversions, fusions industrielles, la région Auvergne-Rhône-Alpes est au premier rang de la production chimique en France. Mais un patrimoine industriel très important, témoin de l’emprise de la chimie sur le territoire depuis le XIXe siècle, est menacé.

Dans un article consacré à la généalogie des industries lyonnaises, paru en  2009 dans la revue L’Archéologie industrielle, Michel Laferrère montrait l’importance de la chimie dans le développement et la renommée de la soierie lyonnaise. Par ses exigences en produits divers, la soierie va introduire Lyon vers 1850 dans le cercle restreint de la grande industrie. Chimie minérale et organique mieux maîtrisées et industrialisées vont contribuer au développement de nombreux secteurs d’activités industrielles comme les textiles, les fibres, les films cellulosiques, la biologie, les médicaments ainsi que les produits à usage militaire en 1914 (phénol, chlore).

Les traces de ces activités demeurent encore, mais pour combien de temps… C’est un patrimoine qui suscite beaucoup de réticences, très peu de travaux y sont consacrés, les sites sont souvent considérés comme dangereux et pollués, leur reconversion pose question…

Le CILAC (Comité d'information et de liaison pour l'archéologie, l'étude et la mise en valeur du patrimoine industriel) qui édite la revue Patrimoine industriel (suite de L’Archéologie industrielle) a choisi de consacrer un dossier au patrimoine de la chimie. Ce dossier, initié par l’association lyonnaise Valorisation du PAtrimoine Scientifique, Technique et Industriel (VALPASTI),  en collaboration avec le Club Histoire de la Chimie (Société Chimique de France,vient de paraître, faisant une large place à la chimie régionale. Les auteurs des différents articles vous présentent leur travail et vous invitent à débattre de la préservation de ce patrimoine.

A l’occasion de cette table ronde, un hommage sera rendu à Michel Laferrère, fondateur de l’association VALPASTI et fervent défenseur du patrimoine industriel de la région lyonnaise.


 

Programme (sous réserve de modifications) :

Modérateur, Roger Lamartine, professeur honoraire de chimie, président de VALPASTI.

A Grenoble, l’usine chimique de poudres métalliques des Eaux-Claires, actives depuis 1949. Par Colette Allibert, présidente de l’APHID, directeur de recherche honoraire CNRS à l’Institut national de polytechnique de Grenoble.
150 ans de chimie pharmaceutique et de spécialités à Saint-Fons : exemple de l’aspirine. Par Jacques Breysse, Groupe Histoire de la chimie (SCF), VALPASTI
 
Mines de Sain-Bel, Usine de Saint-Fons : l’acide sulfurique en région lyonnaise. Par François Buisson, responsable de la section Histoire de l’Association des Anciens du Groupe Rhône-Poulenc (ARARP)
 
Faire de la chimie un patrimoine industriel. Par Céline Viola, doctorante en SIC au laboratoire GRESEC, Université de Grenoble Alpes.

Localisation et informations sur l’évènement
Quand ? Où ? + d'infos

Le 21/09/2017 - 14h30-18h00

Géolocalisation (Ouverture d'une nouvelle fenêtre)

Bibliothèque de la Part-Dieu
30 boulevard Marius Vivier Merle
69003 Lyon

Gratuit

     Contact :
 

Bibliothèque municipale de Lyon - Tél: 04 78 62 18 00 - Mél: bm@bm-lyon.fr

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon