• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Crèche Simone de Beauvoir : collaboration gustative
QUARTIERS - Publié le 12 juin 2017

Crèche Simone de Beauvoir : collaboration gustative

Branle-bas de combat dans la cuisine de la crèche Simone de Beauvoir ! Ce jeudi, ce n’est pas une, comme d’habitude, mais six cuisinières et un chef des Toques blanches qui préparent le repas pour la cinquantaine d’enfants de l’établissement. Échanges fructueux.

Quartier Bon Lait

« Rémoulade de radis et guacamole d’avocat, mignonnette de fenouil et coulis de betterave ; tournedos de volaille et crêpe parmentière ; julienne d’emmental ; tarte aux pommes. » Mi-mai, le chef du restaurant Le Vivarais, Williams Jacquier, a apporté sa petite touche au menu servi aux enfants de la crèche municipale Simone de Beauvoir. Williams Jacquier fait partie des Toques blanches lyonnaises, association qui « fédère des chefs cuisiniers et pâtissiers, garants d’un héritage culinaire, dépositaires de l’histoire de la gastronomie lyonnaise ».

Quatre d’entre eux ont accepté de se mettre au service de 25 cuisinières des crèches municipales volontaires, sur les 47 qu’emploie la Ville de Lyon. Un échange de savoir-faire et de bons procédés, en somme, une rencontre entre cuisiniers à la tête de grands restaurants, chefs de brigade, et cuisinières œuvrant seules pour proposer des déjeuners et goûters différents, et satisfaire des dizaines d’enfants de 0 à 3 ans chaque jour de la semaine.

Former le palais dès petit

Dès 8h, les cuisinières et le chef ont trouvé leur place dans la petite cuisine où chacun est responsable d’une tâche définie en amont dans un planning bien établi. Le repas doit être servi à partir de 11h, il ne faut pas traîner. En revanche, discuter est autorisé, et ça, chacun-e en use allègrement. Le chef s’associe avec plaisir à cette ambiance enjouée mais néanmoins studieuse.

 « J’ai accepté cette invitation car il faut donner aux enfants dès le plus jeune âge accès aux bons produits et au bon goût. Former le palais ça commence tout de suite. Pour moi ce qui se passe aujourd’hui est une super expérience », assure celui qui doit partir dès après s’être assuré que les petits appréciaient leur repas du jour pour reprendre le service dans sa propre cuisine, au Vivarais. Il y est secondé par sa fille, Audrey, dont le palais, on peut en être sûr, a aussi été bien éduqué.

Plus d'infos

Retrouvez toute l'info du 7e sur mairie7.lyon.fr

Toute l'actualité de vos quartiers dans l'espace dédié "La ville côté quartiers"
 

 

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon