• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Rue Garibaldi - Quartier Part-Dieu
PROJETS URBAINS - Publié le 7 mars 2017

La Part-Dieu de demain

On peut être le second quartier d’affaires de France, représenter une des portes d’entrée principales de la métropole et demeurer agréable à vivre pour ses habitants, ses salariés et les voyageurs en transit : c’est la vision que porte le projet Lyon Part-Dieu à l’horizon 2023. Perspectives d’une métamorphose sereine.

De la place Béraudier au centre commercial, en passant par le boulevard Vivier-Merle, c'est tout le quartier de la Part-Dieu qui se transforme au fil des chantiers dès 2017, laissant apparaitre un quartier rénové, dédié aux nouvelles mobilités urbaines.

Vivre, travailler, bouger ...

C’est autour de ce triptyque majeur de la vie urbaine qu’a été édifié le quartier de la Part-Dieu dans les années 1970-80.

Depuis cette création, l’articulation de ces composantes a besoin d’être repensée à l’échelle du quartier, voire de la ville entière, en poursuivant trois objectifs complémentaires : conforter sa place de pôle tertiaire de dimension européenne, repenser les mobilités, toutes les mobilités, de façon durable, et lui donner les atouts d’un lieu de vie agréable.

Vivre à la Part-dieu

Le succès d’un quartier se mesure à la vie qui s’y développe. Le projet porté par la Métropole, la Ville et piloté par la SPL Lyon Part-Dieu va favoriser l’arrivée en coeur d’îlot de 3 000 habitants supplémentaires. Sky avenue, Bricks : ces noms seront bientôt connus comme de nouvelles adresses agréables, dotées d’espaces verts.

Comme toujours à Lyon, ces programmes comprennent des logements sociaux, de l’accession à la propriété et du locatif. Ils seront accompagnés des équipements publics nécessaires : deux nouvelles crèches et l’agrandissement de l’école Jouhaux sont programmés et compléteront une offre déjà vaste (Bibliothèque municipale de Lyon, Auditorium, piscine Garibaldi…).

Pour créer de la vie en rez-de-chaussée des immeubles de bureaux, la nouvelle Part-Dieu impose aux promoteurs de les doter de commerces de proximité ou de services. Idéal pour déambuler, place désormais à des circulations sans obstacles, où piétons et cyclistes disposeront d’espaces dédiés et cohabiteront sereinement avec les usagers des transports en commun et les automobilistes, comme c’est déjà le cas rue Garibaldi. La rue Bouchut, agrandie et allongée, le boulevard Vivier-Merle, les rues Desaix, des Cuirassiers, Mazenod et Philip appliqueront ces principes. 

Une place importante est donnée aux espaces verts, le long des voiries, mais aussi esplanade Mandela, agrandie entre les rues Félix-Faure et Paul-Bert, dans un jardin ouvert en journée au sein du projet Sky Avenue (4 500 m2 tout de même), sans oublier le toit du centre commercial devenu terrasse et le parvis arboré Renée Richard.

Béraudier voit double

Les deux esplanades de la gare SNCF Lyon Part-Dieu seront au coeur de cette dynamique de recomposition de l’espace public. Côté Villette, la place de Francfort va entamer sa mue dès 2017 avec la plantation d’arbres à la place de l’actuelle gare routière - déplacée côté est -,l’aménagement de la rue Flandin et la création d’un itinéraire cyclable. La place Béraudier, élargie de 37 mètres vers le sud, va, elle, se dédoubler ! Débarrassée de la circulation automobile du boulevard Vivier-Merle déviée rue Bouchut et sous la trémie, une vaste esplanade s’ouvrira vers les correspondances TCL, le centre commercial.

Une seconde place va en effet voir le jour… en sous-sol ! Elle sera accessible par des rampes circulaires qui donneront accès à un parking à vélos sécurisé de 1 500 places, à des commerces, à une station taxis, au métro et à un nouveau parking souterrain de 600 places. "L’expérience Part-Dieu" se poursuivra au sein de la gare SNCF dont la surface sera doublée grâce à trois nouvelles galeries ; place Béraudier et côté Villette tout d’abord.

Parallèles aux voies, et non plus perpendiculaires, elles accueilleront 10 000 m2 de boutiques, un restaurant "grande carte", l’accueil SNCF et libéreront de la place pour l’accès aux quais dans une gare où l’on annonce 55 000 usagers supplémentaires en 2030. Côté sud, grande nouveauté, une galerie supplémentaire sera percée avenue Pompidou pour accéder directement aux quais. Enfin, la création d’une douzième voie, la L, fluidifiera la circulation des trains.

Moteur économique

Connectée à la gare, à la place des hôtels et bureaux actuels, une tour, le Two Lyon, sera le nouveau phare de la skyline lyonnaise avec ses 66 000 m2 de bureaux et son hôtel de 168 chambres pour une hauteur de 170 m. Une skyline qui prend soin de garantir au sol un espace suffisant entre chaque projet et qui participe à combler des besoins réels.

Le deuxième quartier d’affaires français affiche un pourcentage de bureaux libres de moins de 3 %, en baisse. Autrement dit, il est urgent de proposer de nouvelles surfaces pour les entreprises. 300 000 m2 de bureaux sont actuellement engagés ou livrés depuis 2010.

Historiquement lié au développement des assurances et des banques, le quartier d’affaires a vu la montée en puissance des entreprises qui oeuvrent dans les systèmes intelligents et la ville durable ces dernières années. Avec 56 000 emplois déjà présents, ces secteurs seront encore porteurs de développement à l’avenir. Pour la Part-Dieu et l’ensemble de la métropole.

Un verre en terrasse

C’est l’aspect le plus spectaculaire de la rénovation du centre commercial de la Part-Dieu : la création d’un toit-terrasse, véritable jardin suspendu de 10 000 m2 pour les espaces publics. Bars, restaurants, 18 salles de cinéma, espaces publics verdoyants figurent au programme de ce nouveau lieu de vie à la vue imprenable.

À l’intérieur, le gestionnaire Unibail-Rodamco prévoit 80 nouvelles boutiques, pourvoyeuses de 880 emplois, ainsi qu’une métamorphose centrée autour de l’ouverture du centre de shopping et de loisir sur le quartier et sur la ville, en favorisant les traversées depuis la gare vers le centre-ville. Ce sera possible par le toit, accessible par des escaliers et escalators indépendants, mais aussi par une nouvelle galerie piétonne de plain-pied traversant le centre commercial le long de la rue Servient, ou encore rue Bouchut (qui longe la bibliothèque) dont le tracé rejoindra l’esplanade Vivier-Merle.

Tout le détail du projet sur lyon-partdieu.com

Le quartier de la Part-Dieu en chiffres
- +38 % C’est la hausse estimée de la proportion des déplacements pédestres à la Part-Dieu d’ici à 2030 grâce à des cheminements débarrassés des obstacles (passerelles, escaliers, murets…).
- 35 000, c'est le nombre d’emplois supplémentaires
- 30 hectares, c'est le périmètre d’espaces publics nouveaux ou aménagés
- 33 000 m2, c'est la surface, doublée, de la gare Part-Dieu

 

Et aussi...

Intégré à la gare de Lyon Part-Dieu, un ensemble immobilier de grande hauteur

Conseils de quartier - Publié le : 15 février 2017 / 10h11

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon