• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Vue de l'Hôtel-Dieu au soleil couchant
GASTRONOMIE - Publié le 10 janvier 2017

La Cité internationale de la gastronomie

Conjuguant un patrimoine historique exceptionnel avec un goût pour la bonne chère, Lyon est la ville idéale pour l’accueil d’une Cité Internationale de la Gastronomie ! Ouverture des portes en janvier 2019.

Une ville gourmande

Ville gourmande par excellence, réputée dans le monde entier grâce au Chef Paul Bocuse, qui a fêté en 2015 ses 50 années d’étoiles au Guide Michelin, Lyon possède aujourd’hui plus de 2 000 restaurants soit la plus grande densité de France : des célèbres « bouchons » aux 94 chefs étoilés présents dans la région, des traditionnelles « mères lyonnaises » aux jeunes chefs inspirés et innovants, Lyon est un véritable laboratoire de goûts et de concepts en matière de gastronomie.

Constitutive de son identité, la gastronomie est pour Lyon une marque de fabrique à part entière : la ville a su développer un « humanisme de la table » qui lui valut, dès 1935, le titre de « Capitale Mondiale de la Gastronomie » par le critique Curnonsky.
L’excellence gastronomique lyonnaise est, d’ailleurs, l’une des premières raisons invoquées par les touristes quand ils expliquent pourquoi ils ont choisi Lyon comme destination.


Un patrimoine gastronomique et de terroir d’une grande diversité

Mais à Lyon, la gastronomie ne s’arrête pas à « la grande cuisine », elle concerne toute la filière de l’alimentation, des métiers de bouche, de l’agriculture ou du tourisme.
Des filières particulièrement dynamiques et innovantes qui, aux côtés de grands instituts de formation (Institut Paul Bocuse, École Tsuji..) accompagnent l’évolution des métiers et des savoir-faire.

Lyon est au coeur d’une région particulièrement riche en termes de « terroirs » : avec 79 produits d’appellation d’origine contrôlée, Auvergne-Rhône-Alpes est la première région française pour le nombre de produits sous signe de qualité ( AOC, IGP, Label).

La gastronomie à Lyon, c’est aussi un regard particulier posé sur les liens entre nutrition et santé : C’est à Lyon que s’est créé le Centre Européen de la Nutrition pour la Santé (CENS).

Le dynamisme lyonnais s’illustre également par la présence d’une cinquantaine d’événements dédiés à la gastronomie au sens large, tout au long de l’année, dont le plus connu et le plus prestigieux d’entre eux : le Bocuse d’Or au sein du salon mondial de la restauration et de l’hôtellerie, le SIRHA. Enfin, dès 2007, Lyon fut à l’initiative du réseau Délice, le réseau international des Villes gourmandes ayant pour objectif de promouvoir l’excellence culinaire et le bien-manger en proposant une plateforme d’échanges et de rencontres avec des chefs et des professionnels de la gastronomie. À ce jour, le réseau compte 21 villes sur 4 continents.


Un patrimoine architectural exceptionnel

Théâtre de plus de 2 000 ans d’histoire, la ville possède également un remarquable patrimoine architectural qui a permis d’inscrire 500 hectares de son centre-ville au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 1998. Lyon compte aujourd’hui parmi les plus belles et attractives destinations urbaines d’Europe attirant plus de 5 millions de visiteurs chaque année.*

 

Visite guidée

 

Un projet exceptionnel et original de mise en valeur de la culture alimentaire et gastronomique...

…avec un regard particulier sur la relation entre alimentation et santé.

Si la relation de Lyon avec la gastronomie s’appuie évidemment sur une histoire, une pratique, des lieux et des chefs emblématiques, Lyon est aussi et surtout un véritable lieu d’innovation et d’expérimentation dans ce domaine. Et c’est bien là toute l’ambition partagée par la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon : interroger, en s’appuyant sur les métiers et traditions culinaires françaises et internationales, la façon dont la gastronomie s’intègre et participe au monde actuel et à venir.

En choisissant pour fil rouge la thématique « Alimentation et santé », la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon présentera ainsi notamment un champ de recherche et de connaissance inédit au sein du réseau des Cités Internationales de la Gastronomie, se positionnant ainsi comme une Cité singulière et originale.

Au coeur d’un site patrimonial d’exception - le Grand Hôtel-Dieu - la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon portera une vision moderne de la gastronomie, à la fois source de bien-être et de bien vivre. La Cité sera un lieu d’expositions et d’événements culturels pour tous les publics, un espace où les savoir-faire et les talents seront mis en valeur ainsi qu’un lieu de recherche et d’innovation. Mais, outre l’espace muséal de 3 600m², la thématique culinaire se déploiera aussi de façon complémentaire sur l’ensemble du site du Grand Hôtel-Dieu : commerces, restauration…, autant d’espaces qui formeront un véritable parcours du bien-vivre.


Un lieu pour expérimenter, découvrir, partager

La volonté des concepteurs du projet est d’offrir une véritable expérience sensorielle et participative aux visiteurs qui découvrent la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon.
Dans cet objectif, un parcours pédagogique sera conçu autour d’espaces de démonstration et de mise en situation.

Le visiteur, néophyte ou spécialiste sera ici un véritable acteur de sa visite. Favorisant l’apprentissage et la découverte, ce « parcours du goût » comprendra un espace muséal sensoriel, des expositions permanentes et temporaires, des ateliers ludiques et interactifs, des espaces de démonstration et d’ateliers culinaires, des événements associés, etc.

Imaginé comme un lieu d’innovation, de transmission, d’apprentissage, il va permettre à tous de découvrir les secrets de la gastronomie française et internationale, d’en révéler l’histoire, les terroirs, les produits, les métiers, les savoir-faire mais aussi les tendances, les innovations et les évolutions à venir.

 

Lancement dela Cité internationale de la gastronomie le 7 avril 2016 - © Muriel Chaulet - Ville de Lyon


La valorisation des métiers, des traditions et de l’excellence culinaires français et étrangers

Il s’agit pour la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon de permettre aux visiteurs d’appréhender la gastronomie dans toutes ses composantes et de leur transmettre, de façon la plus complète possible, la richesse de la gastronomie française et du monde : que ce soit en s’intéressant, par exemple, aux produits utilisés, reflets de la diversité des régions et des terroirs français et internationaux ; mais aussi, pourquoi pas, aux mariages réussis et audacieux entre mets et vins, à l’esthétisme de la table, aux conversations qui s’animent autour d’un bon repas…

La Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon se veut également révélateur de la gastronomie comme filière d’innovation, de création de valeurs.

Les professionnels auront tout loisir de s’y rencontrer, d’échanger, de tester… La Cité entend ainsi encourager la recherche et l’innovation dans le domaine du goût et de la gastronomie.


Le fil rouge lyonnais : la gastronomie à la croisée de l’alimentation et de la santé

Cette Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon aura pour spécificités de s’intéresser tout particulièrement aux liens entre alimentation et santé.

L’alimentation et le style de vie sont, en effet, unanimement reconnus comme des facteurs-clés dans l’entretien de la santé. Dans la plupart des pays, l’amélioration de l’alimentation est un enjeu de santé publique, que ce soit pour enrayer la progression des maladies non-transmissibles (obésité, diabète, cancers...) ou pour remédier à la sous-nutrition.

De nombreuses équipes de recherche travaillent à Lyon sur les liens entre nutrition et santé au travers d’études épidémiologiques, cliniques et biologiques mais aussi aux travers d’études en sciences humaines et sociales.

C’est notamment le cas du Centre Européen de la Nutrition pour la Santé (CENS), un projet à la portée scientifique, économique et sociétale qui rassemble acteurs de l’industrie, de la science et des collectivités publiques dans un centre public-privé de 6 000 m² sur le site de l’hôpital Lyon-Sud. Il réunit les équipes pluridisciplinaires du laboratoire CarMeN (CardioMétabolisme et Nutrition) et du CRNH Rhône-Alpes (Centre de Recherche en Nutrition Humaine) travaillant en étroite collaboration avec le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse. Le projet CENS est aujourd’hui partie-prenante du projet de Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon.

Apprendre à mieux se nourrir, améliorer la prévention dans ce domaine, éduquer à la diversité des goûts, lier la nutrition au plaisir, innover, mener des recherches pour permettre de faire évoluer les pratiques alimentaires (le bien-manger), mieux appréhender les impacts de l’alimentation sur le corps et l’esprit, garant d’une meilleure santé… sont autant de questions pour l’avenir de l’humanité auxquelles la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon tentera d’apporter des éléments de réponse.

 

 

Plan du futur grand Hôtel-Dieu

 

Le grand Hôtel-Dieu, futur écrin de la Cité internationale de la gastronomie de Lyon

Peut-on rêver meilleur emblème pour une Cité Internationale de la Gastronomie que de prendre place dans les murs qui ont accueilli Rabelais ?
Dans ce Grand Hôtel-Dieu qui incarne l’alliance entre les plaisirs gastronomiques et la médecine moderne ?

Le projet de Cité Internationale de la Gastronomie s’inscrit dans le projet unique et exemplaire de rénovation du Grand Hôtel- Dieu de Lyon mené par le groupe Eiffage et conçu par les architectes Albert Constantin, Claire Bertrand et Didier Repellin, avec le soutien de la Ville de Lyon, de la Métropole de Lyon et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Il s’agit de la plus vaste initiative privée de rénovation d’un monument historique jamais réalisée à ce jour en France.

Chef d’oeuvre de Soufflot, le Grand Hôtel-Dieu est un édifice exceptionnel de l’architecture des Lumières, qui s’est reconstruit sur lui-même en conservant la trace des différentes époques qu’il a traversées. Avec le projet de reconversion, il sera magnifié et accessible à tous grâce à 8 entrées (dont 7 seront ouvertes au public) qui permettront l’accès aux 8 000 m² de cours intérieures, avec des restaurants, des cafés, des commerces, l’hôtel Intercontinental et un Centre de convention.

 

Repères

Lyon fait partie du réseau des 4 Cités de la gastronomie à l’échelon national (avec Rungis, Tours et Dijon) initié après l’inscription du repas gastronomique français sur la liste du patrimoine immatériel de l’Unesco.
Ouverture en janvier 2019
2 100 m² d’espace muséal, sensoriel et d’expérimentations…
350 m² de restaurants, cafés, boutiques
370 m² d’espaces de démonstrations, ateliers…

Et aussi...

Au sortir des cuisines de la Mère Brazier

Gastronomie - Publié le : 11 janvier 2017 / 15h00

Affiche

Gastronomie - Publié le : 10 janvier 2017 / 16h40

Tartes aux pralines

Gastronomie - Publié le : 10 janvier 2017 / 15h25

Chef de dos et Bocuses d'or ©Muriel Chaulet Ville de Lyon

Gastronomie - Publié le : 11 janvier 2017 / 9h44

Coupe du monde de la pâtisserie 2014 © Photos Le Fotographe

Gastronomie - Publié le : 11 janvier 2017 / 10h05

Artichauts pressés au fromage de chèvre

Gastronomie - Publié le : 22 septembre 2017 / 9h30

Inauguration parvis Renée Richard

Gastronomie - Publié le : 25 novembre 2016 / 12h24

La mère Brazier et Paul bocuse

Gastronomie - Publié le : 11 janvier 2017 / 15h26

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon