• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
  • Accueil  >
  • Actualités >
  • UEFA Euro 2016 : Lyon deuxième ville la plus fréquentée après Paris
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Fan zone Lyon Bellecour un soir de match

© Muriel Chaulet

ECONOMIE - Publié le 11 janvier 2017

UEFA Euro 2016 : Lyon deuxième ville la plus fréquentée après Paris

Selon les chiffres publiés hier par le ministère des Sports, l'Euro 2016, qui a coûté officiellement moins de 200 M€ d'argent public à la France, a rapporté 1,22 milliard au pays.

Le Championnat d’Europe de football est un événement sportif de très grande envergure souvent placé par les experts du secteur, du fait de son audience et de l’économie qu’il génère, au 3ème rang mondial derrière les Jeux Olympiques d’été et la Coupe du Monde de football. Les indicateurs d’audience de l’UEFA Euro 2016TM sont en effet particulièrement impressionnants : 51 rencontres suivies par près de 2,5 millions de spectateurs dans les stades, 4 millions de personnes dans les fan zones officielles et vues à la télévision dans le monde par 150 millions de téléspectateurs en moyenne à chaque match. D’un point de vue économique, la compétition se situe également parmi les événements les plus importants avec un budget opérationnel de recettes de l’ordre de 2 milliards d’euros.

L’impact économique total de l’Euro 2016 s’est chiffré à 1,22 milliards d’euros pour l’économie nationale. Il se décompose en un impact organisation (596M€) et un impact touristique (625,8M€). Le premier résulte essentiellement des dépenses consenties par l’UEFA et ses filiales pour l’organisation de la compétition. Le second résulte de l’afflux de touristes étrangers venus spécifiquement en France suivre l’événement. Sur ce plan, l’étude nous apprend que l’Euro a été suivi par un total de 613 000 spectateurs uniques étrangers (stades et fan zones). Ceux-ci provenaient de différents pays, les Britanniques (13,4%), les Allemands (12,7%) et les Suisses (5,8%) ayant été les plus nombreux, ont effectué un séjour relativement long (7,9 jours en moyenne) et dépensé 154€ par jour.

Dans le détail, Paris reste la ville la plus fréquentée par les spectateurs de l’UEFA Euro 2016 (+ de 50% des visiteurs ont séjourné à Paris au cours de leur voyage) devant Lyon (33%) et Marseille (29%).

L’étude a aussi calculé le volume d’activité supplémentaire généré par la compétition. Celui-ci s’est établi à 117 150 mois travaillés soit 9762 emplois équivalent temps plein sur l’année 2016. Enfin, l’étude évalue également les recettes fiscales additionnelles générées par l’accueil de la compétition. Celles-ci s’établissent à de 75M€ : 70M€ de TVA, 2,7M€ de taxe de séjour et 2,2M€ de taxes d’aéroport

Liens utiles

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon