• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyonCulture
Vous êtes ici :
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Petra Silva
CULTURE - Publié le 20 janvier 2015

Petra Silva

La "Petra Silva", fruit d'un travail participatif avec les habitanst de la Duchère est inaugurée vendredi 5 juin au Parc du Vallon.

Petra Silva est l’aboutissement d’une demarche inédite pour la Ville de Lyon et d’un travail participatif de longue haleine mené avec des Duchérois dans le cadre du Grand Projet de Ville de La Duchère. Il est né du souhait de habitants d’intégrer une ou des œuvres d’art public dans le projet de renouvellement urbain afin de jalonner cette étape de l’histoire de La Duchère et contribuer à faire rayonner la 3e colline de Lyon.

Pour garantir une œuvre in situ, un groupe d’une quinzaine de Duchérois a mené entre 2011 et 2014 un long travail d’acculturation à l’art urbain et de concertation, qui s’est concrétisé par l’écriture participative d’un cahier des charges pour un marché public d’acquisition d’une œuvre d’art (financée par la Ville de Lyon et la Région Rhône-Alpes).
Les habitants ont rencontré les artistes candidats et participé au choix du projet lauréat, aux côtés d’un jury technique et artistique. Retenu à l’unanimité, le projet de l’artiste Ghyslain Bertholon intégrait l’écriture d’une légende urbaine avec des enfants du quartier pour prolonger l’œuvre et encourager son appropriation. Ainsi, durant l’année scolaire 2014-2015,dans le cadre de l’accueil périscolaire du vendredi après-midi, un groupe d’une dizaine d’enfants de 9-10 ans scolarisés à l’école des Fougères (secteur du Château-La Duchère) a travaillé pendant une douzaine de séances autour de cette légende avec l’artiste, l’auteur et illustrateur Michael Alex, mais aussi des médiatrices du Musée d’art contemporain, le Service Archéologique de la Ville de Lyon et la Bibliothèque municipale de la Duchère, dans le cadre de la Charte de Coopération Culturelle de la Ville de Lyon. Leur travail s’est notamment concrétisé par la réalisation d’une fausse mosaïque mettant en scène le "Monstre des Gorges".

"Au début des chantiers de renouvellement urbain de la Duchère à Lyon, une découverte étrange a été faite, des ouvriers ayant exhumé les premiers fragments du squelette d’une espèce de rongeur jusqu'alors inconnue. En 2015, la mise à jour de vestiges gallo-romains, au cœur du nouveau parc du Vallon, est venue apporter un éclairage nouveau sur cette histoire - à vingt mètres de profondeur a été retrouvée une mosaïque dans un bel état de conservation. Des colonnes en pierre de la même époque ont également été mises à jour ; certaines portent des stigmates qui auraient pu être laissés par les dents d’un rongeur, un peu à la façon de ceux laissés sur les troncs des arbres par nos castors actuels. Ces découvertes font écho à la légende duchéroise du "Monstre des Gorges". Une créature proche du castor mais haute comme un éléphant aurait vécu dans les collines lyonnaises en des temps très reculés. Les anciens duchérois racontent que ce castor géant (inoffensif pour l’homme) s’en prenait aux édifices en pierre pour construire ses barrages sur le ruisseau des Gorges, au cœur du Vallon. Chassé pour sa fourrure, le "Monstre des Gorges" aurait totalement disparu à la fin du Bas Empire (vers 500 après J.-C.). Cette découverte, si elle est confirmée, marquerait la naissance d’une nouvelle espèce et donnerait enfin un nom au terrible "Monstre des Gorges" qui n’aurait été qu’un ancêtre de notre castor. Le "Monstre des Gorges" est mort, vive Castorus Castoridae Ducheris!" Ghyslain Bertholon.

 

A propos de l'artiste

Ghyslain Bertholon, artiste d’origine lyonnaise, expose maintenant ses œuvres dans le monde entier (Berlin, Riga, Tallinn, New-York, Shanghaï, Singapour...). Son travail se structure autour de deux pôles : l’analyse des flux d’images et d’informations d’une part et une réflexion sur ce qui constitue notre environnement social et culturel d’autre part. Fort d’une riche expérience en matière d’art dans l’espace public, on lui doit notamment sur la métropole de Lyon, "Fountain of Love" (Grand Parc de Miribel-Jonage-2011). Il est représenté à Lyon (Galerie Verney-Carron), à Paris (School Gallery / Olivier Castaing) et à New-York (Kasher-Potamkin Gallery).

Plus d'infos sur l'artiste

 

 

Vernissage à 18h vendredi 5 juin au Parc du Vallon - Lyon 9e

Et aussi...

Les 2, 3 et 4 juin, au Parc du Vallon

Festival

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon