• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
  • Accueil  >
  • Actualités >
  • Lyon rend hommage à René Leynaud, poète, journaliste et résistant
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Portrait de René Leynaud
COMMÉMORATION - Publié le 2 mars 2016

Lyon rend hommage à René Leynaud, poète, journaliste et résistant

Le 7 mars prochain, la Ville de Lyon a choisi de rendre un double hommage au poète et résistant lyonnais René Leynaud. Une plaque commémorative sera apposée dans la rue du 1er arrondissement qui porte son nom. Le même jour, à l’Hôtel de Ville, sera remis le Prix René Leynaud qui récompense un poète émergent.

Journaliste, poète et résistant, René Leynaud est né le 24 août 1910 dans le 5ème arrondissement de Lyon. Membre de la rédaction du quotidien local Le Progrès, il devient très actif au sein du réseau de résistance Combat. C’est dans ce cadre qu’il se lie d’amitié avec Albert Camus. René Leynaud sera fauché en pleine jeunesse, fusillé alors qu’il n’avait que 34 ans. Camus publiera d’ailleurs, avec l’aide du poète Francis Ponge, un ouvrage posthume en 1947. Mais son œuvre littéraire reste peu connue du grand public.

C’est ce destin exceptionnel, profondément lié à la ville de Lyon, que retrace la plaque apposée sur la façade du 6 rue René Leynaud : « Dans cet immeuble vécut René Leynaud, (1910-1944), journaliste au Progrès de Lyon, grand résistant et membre du Mouvement Combat. Arrêté par la Milice Française le 16 mars 1944, livré à la Gestapo et emprisonné à Montluc, il est exécuté à Villeneuve (Ain) le 13 juin 1944. Poète, il fut un grand ami d’Albert Camus et de Francis Ponge ».

Sa vie placée sous le signe de la révolte et de la liberté incarne tout à la fois la résistance face à l’occupant, l’émergence et le souffle artistique de la jeunesse. C’est pourquoi la Ville qui soutient fortement la création et le dynamisme culturel à travers les jeunes artistes d’aujourd’hui, a souhaité créer un prix littéraire à son nom.

Lancé l’an dernier avec le concours de l’association Espace Pandora, le prix doté de 1000 euros met à l’honneur un auteur au début de sa carrière et dont l’œuvre est marquée par cet esprit de résistance si cher à René Leynaud. Le Prix est remis à l’occasion du Printemps des poètes à Lyon.

Pour cette deuxième édition, c’est Thomas Vinau, auteur toulousain de 38 ans, qui est distingué pour son recueil de prose poétique Bleu de travail (La fosse aux ours, 2015) : chronique du temps qui passe, des aléas du quotidien laborieux et des petits bonheurs rares qui peuvent tout bouleverser.


Lundi 7 mars : journée hommage à René Leynaud

15 h : Inauguration de la plaque à la mémoire du poète et résistant René Leynaud, au 6 rue René Leynaud, suivie d’une lecture de poèmes par des élèves de CM2 de l’école Michel Servet.
18 h : Remise du Prix René Leynaud, récompensant un ouvrage de poésie contemporaine, porteur d’un souffle de résistance, écrit par un poète émergent. Lauréat 2016 : Thomas Vinau pour son recueil de prose poétique Bleu de travail (La fosse aux ours, 2015)
Dans le cadre du 18e Printemps des poètes à Lyon et dans l’agglomération.
Salons de l’Hôtel de Ville de Lyon. Evènement gratuit, sur invitation à retirer au 04 72 50 14 78 ou espacepandora@free.fr


 

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon