• Francais
  • Anglais
BandeauSiteLyon
Plan de la ville
Texte plan de la ville
Vous êtes ici :
  • Accueil  >
  • Actualités >
  • L'esplanade du CHRD au nom d'un "Juste parmi les nations" lyonnais.
Augmenter le texte Diminuer le texte Imprimer Aide
Actualités
Favoris & partage
Ajouter aux favoris Envoyer par email Envoyer vers Facebook Envoyer vers Twitter
Panthéon - Hommage de la nation aux Justes de France
COMMÉMORATION - Publié le 13 juillet 2017

L'esplanade du CHRD au nom d'un "Juste parmi les nations" lyonnais.

Le général Pierre Robert de Saint Vincent, "Juste parmi les nations", va donner son nom à l'esplanade du CHRD.

Le dimanche 16 juillet aura lieu à Lyon la traditionnelle cérémonie organisée pour la « Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France ».

A cette occasion, l’esplanade située au 14 avenue Berthelot dans le 7ème arrondissement, à l’intérieur de l’Espace Berthelot, et devant le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, sera dénommée « Esplanade Général Pierre Robert de Saint Vincent ».

 

Ce choix de la Ville de Lyon vient rendre hommage à un serviteur de l’État, résistant héroïque.

Le Général Pierre Robert de Saint Vincent (1882-1954) était gouverneur militaire de Lyon pendant la Seconde Guerre Mondiale. Le 29 août 1942, il reçut l’ordre de mettre des gendarmes à la disposition de l’Intendant de police pour encadrer l’embarquement de près de 600 Juifs en gare de Perrache, à destination de Drancy.

Il refusa catégoriquement, et en retardant la rafle d’une journée, il permit à de nombreuses personnes de s’enfuir. Il fut mis à la retraite, une semaine après la rafle. En 1993, l’Institut de Yad Vashem à Jérusalem lui a décerné le titre de « Juste parmi les Nations ».

Pour Jean-Dominique Durand, adjoint délégué au patrimoine, à la mémoire et aux anciens combattants, «l’attitude du Général Pierre Robert de Saint Vincent montre ce que peuvent faire le courage et la détermination d’un homme pour enrayer la machine totalitaire, et qu’un haut-fonctionnaire, même habitué à l’obéissance aux ordres reçus, doit savoir, en certaines circonstances, faire prévaloir sa conscience ».


La cérémonie aura lieu dimanche 16 juillet 2017 à 11 heures dans la cour du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation 14 avenue Berthelot, Lyon 7e

 

Après les honneurs militaires, sera procédé à l’appel des noms des 150 Justes du Rhône. Un dépôt de gerbes accompagné par des jeunes précédera le dévoilement de la plaque « Général Pierre Robert de Saint Vincent », en présence d’une centaine de membres de sa famille.

Les autorités prendront ensuite la parole. La cérémonie se conclura par la prière pour les Déportés et les Justes de France lue par le Grand Rabbin Richard Wertenschlag. Enfin, les autorités iront saluer les porte-drapeaux et les Justes de France.
 

Et aussi...

Patrimoine - Contemporaine (19ème - 20ème)  

Actualités

La ville de Lyon

Mairie de Lyon 1, place de la Comédie 69205 Lyon cedex 01 Centre d'appels lyon en direct 33 (0)4 72 10 30 30

OnlyLyon